Ce jeudi 7 novembre au Salon de la Photo, les gagnants parmi les ouvrages sélectionnés à la première édition des tout nouveaux Prix HiP (Histoires Photographiques) 2019, dont l’appel à candidature avait été lancé en juin dernier, ont été annoncés ! Voici le palmarès complet des livres photographiques à ne pas manquer en cette fin d’année.

Prix HiP 2019 Catégorie « Livre de l’année » : Les métamorphoses de l’argentique, de Denis Brihat

Parmi les trois finalistes qui comptaient Datazone, de Philippe Chancel (éditions Photosynthèses) et Noces ou les confins sauvages, de Hélène David (sun/sun éditions), ce sont Les métamorphoses de l’argentique, de Denis Brihat (le bec en l’air) qui remportent le prix « Livre de l’année.

Ses « tableaux photographiques », minutieusement réalisés à l’argentique, sont comme une ode à la nature, à ses couleurs, ses textures, ses formes, que Denis Brihat dévoile avec patience, sensibilité et rigueur. Comprenant plus de 120 photographies, l’ouvrage met à l’honneur ce travail acharné depuis la fin des années 1960 où le végétal est sublimé.

Le Bec en l’air • 24,8 x 31,5 cm • 240 pages • 55 €

Le livre Les métamorphoses de l’argentique est disponible sur le site des Editions Le Bec en l’air ainsi qu’à la Fnac au tarif de 55€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Cultures et Voyage » : Maroc, un temps suspendu, de FLORE

Trois ouvrages étaient en lice : Au large du temps, de Jérémie Jung (éditions Imogene), Maroc, un temps suspendu, de FLORE (Contrejour), Au hasard des vents, de Pierre de Vallombreuse (ediSens). Et c’est finalement FLORE avec Maroc qui devient lauréate du prix « Cultures et Voyage ».

Ce livre s’intègre dans la quête autobiographique de la photographe, après des Lointains souvenirs en Indochine et des pérégrinations en Egypte, Sabah el Nour. Ici, ses souvenirs du Maroc où elle a voyagé seule avec sa mère dans les années 1970, refont surface dans des couleurs douces-amères et une esthétique mélancolique.

Contrejour • 22 x 25 cm • 96 pages • 35 €

Le livre Maroc, un temps suspendu est disponible sur le site des Contrejour ainsi qu’à la Fnac au tarif de 35€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Nature et environnement » : Dust, de Jérémie Lenoir

Sur le podium se trouvaient 700 requins dans la nuit, de Laurent Ballesta (Andromède Collection), Dust, de Jérémie Lenoir (Light Motiv), Tibet, promesse de l’invisible, de Vincent Munier (Kobalann éditions).

C’est Jérémie Lenoir avec Dust qui remporte le prix : le livre est consacré à son projet réalisé entre 2015 et 2017 de parcourir les lacs salés de l’Utah aux Etats-Unis là où se sont installés des exploitations de sodium, magnésium, potassium, pétrole. Il conjugue des prises d’images aériennes à une composition abstraite et unique, questionnant ainsi le sens de nos paysages contemporains habités et transformés par l’humain.

Light Motiv • 30 x 32 cm • 84 pages • 39 €

Le livre Dust est disponible sur le site de Light Motiv ainsi qu’à la Fnac au tarif de 39€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Reportage et Histoire » : Bobby Sands, de Yan Morvan

Parmi les livres sélectionnés, Bobby Sands, de Yan Morvan (André Frère Éditions), Camps de Rivesaltes, lieu de souffrance, de FLORE (André Frère Éditions), Femmes à l’œuvre, femmes à l’épreuve, de Clara Bouveresse (Actes Sud), c’est Bobby Sands, de Yan Morvan qui est finalement primé.

L’ouvrage retrace l’arrestation en 1981 de Bobby Sands, membre de l’IRA (Irish Republican Army), alors en possession d’armes à feu. Il commence une grève de la faim en prison avec 9 autres prisonniers pour demander d’obtenir le statut de « prisonnier politique ». En vain. Naturellement cette histoire fait le parallèle avec le contexte actuel des peuples, tels qu’en Catalogne, réclamant leur indépendance pour protéger leur identité.

André Frère éditions • 23 x 30 cm • 240 pages • 44,50 €

Le livre Bobby Sands est disponible sur le site des éditions André Frère ainsi qu’à la Fnac au tarif de 44,50€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Livre Jeunesse » : La Dispute de Victoria Scoffier et Alain Laboile

Des trois ouvrages finalistes, dont Objectif photo – Comment devenir des pros de l’image, de J. Balagué, D. Groison et P. Schouler (Actes Sud junior) et Dans l’objectif de JR, de JR (Pyramid), le gagnant du prix est le conte original et unique de Victoria Scoffier et Alain Laboile, La Dispute (Les Arènes).

Illustré des photographies d’Alain Laboile, où des enfants libres et sauvages sont captés sur le vif, ce livre raconte une histoire pour enfants, relaté par Victoria Scoffier : une histoire d’amitié entre un petit garçon Nil et son chat Matou Cachou.

Les Arènes • 26 x 29 cm • 76 pages • 19 €

Le livre La Dispute est disponible sur Amazon au tarif de 19€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Société » : Mexican Morgues, de Sébastien Van Malleghem

Dans cette catégorie, parmi les finalistes en lice, Serge & Jacqueline, de Laure Vouters (Sophot), Les Racines de la colère, de Vincent Jarousseau (Les Arènes), c’est Mexican Morgues, de Sébastien Van Malleghem (Photopaper) qui est élu pour la catégorie « Société ».

Son livre plonge le lecteur dans une totale immersion de la ville de Mexico… et de la mort ! Photographiant notamment des morgues, Sébastien Van Malleghem questionne nos perceptions de la mort, et comment, pour adoucir nos peurs, nous créons tout autour des rituels, des funérailles, des cérémonies, etc. Parce que la mort à la fois effraie et fascine, cet ouvrage pose une réflexion sur sa nécessaire acceptation.

Photopaper • 15 x 21 cm • 64 pages • 15 €

Le livre Mexican Morgues est disponible sur le site des éditions Photopaper au tarif de 15€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Monographie Artistique » : Trova, de Gilles Roudière

Des trois monographies finalistes, Dans mon jardin les fleurs dansent, d’Olivier Cornil (Les éditions du Caïd), Trova, de Gilles Roudière (lamaindonne), Voyage en pays du Clermontois, d’Israel Ariño (Ediciones Anómalas et Diaphane éditions), c’est Trova de Gilles Roudière qui devient lauréat.

Avec ce livre composé de photographies en noir et blanc, granuleuses, puissantes, prenantes, le photographe nous plonge tout droit dans les rues de Cuba. Il y dévoile ses perceptions personnelles de la ville sans velléité documentaire ou de reportage, en créant un récit unique jouant entre fiction et réalité.

lamaindonne • 18 x 24 cm • 160 pages • 35 €

Le livre Trova est disponible sur le site des éditions lamaindonne ainsi qu’à la Fnac au tarif de 35€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Histoire de la photographie » : 50 ans de la photographie française de Michel Poivert

Les trois livres choisis pour cette catégorie étaient : 50 ans de photographie française, de Michel Poivert (Textuel), Photo|Brut, collection Bruno Decharme & compagnie (Flammarion), Sur la photographie au Liban : récits & essais, collectif (Kaph Books). Le lauréat pour cette catégorie est finalement Michel Poivert avec ses 50 ans de la photographie française.

Ce livre, composé de 250 images réparties sur 400 pages est en fait une première synthèse de toute l’histoire et l’oeuvre de la photographie en France ces 50 dernières années. Afin de couvrir l’ensemble des pratiques photographiques, il se divise en catégories thématiques telles que le reportage, le paysage, le témoignage social, caractérisé notamment par exemple par ces fameux photographes humanistes des Trente Glorieuses. Une belle plongée dans l’histoire !

Textuel • 25 x 30 cm • 416 pages • 59 €

Le livre 50 ans de la photographie française est disponible sur le site des éditions Textuel ainsi qu’à la Fnac au tarif de 59€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Premier Livre » : Faux bourgs de Yohanne Lamoulère

Parmi les « premiers livres » sélectionnés, dont Le Temps des Grenadines, de Dan Aucante (Bergger éditions) et Lunacy, de Meyer (éditions Loco), c’est Yohanne Lamoulère avec Faux bourgs (le bec en l’air) qui remporte la palme.

Avec ses « Faux Bourgs », la photographe nous livre, de manière brute et sincère, sa vision de Marseille, la ville, ses jeunes, ses quartiers en périphérie, ses liens avec les habitants, ses identités, les identités de ces mêmes habitants. Bref, elle nous montre toute la poésie singulière de la ville, la paisible et l’intranquille.

Le livre Faux bourgs est disponible sur le site des éditions Le bec en l’air ainsi qu’à la Fnac au tarif de 35€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Livre Autoédité » : Motherhood, de Laure Maugeais

Des trois oeuvres autoéditées sélectionnées, dont M.O.O.N, de Sandrine Elberg et Les grandes solitudes de Jacques Balmat, de Julien Lacroix, c’est Motherhood, de Laure Maugeais qui est élu pour le « livre autoédité ».

Livre unique, intimiste, personnel, il est bercé de douceur, de subtilité et de poésie humble du quotidien. Motherhood (maternité en anglais, le fait d’être mère) va plus loin que son nom ne l’indique, car les images de l’ouvrage révèlent tout un paysage dont la mère et l’enfant ne sont pas les seuls êtres en présence, mais elles dévoilent plutôt tout un espace délicat et sensible où l’univers de l’enfant est lié à celui du monde, de la nature, des rêves, de l’union des parents. Une atmosphère intemporelle où les mystères de l’enfance et de la maternité nous enveloppent de douceur.

autoédition • 17 x 24 cm • 80 pages • 35 €

Le livre Motherhood est disponible sur le site de Laure Maugeais au tarif de 35€.

Prix HiP 2019 Catégorie « Editeur de l’année »

Enfin, les prix HIP consacrent également une maison d’édition ayant publié des livres photographiques dans l’année. Concourant aux cotés des éditions Le Bec en l’air et imogene, c’est finalement lamaindonne qui est élu « éditeur de l’année ».

Créées en 2011 par David Fourré, qui a roulé sa bosse dans l’édition et le graphisme depuis plus de 15 ans, les éditions lamaindonne se fondent sur une ligne éditoriale singulière, la sensibilité de David, faisant naître des publications avant tout de rencontres fascinées avec les photographes et leurs travaux. On y trouve ainsi des ouvrages aux personnalités uniques et immersives où la photographie peut se faire artistique, documentaire, intimiste. La maison a publié une dizaine de photographes dont Gilles Roudière, lauréat de la « Monographie artistique » avec Trova.

Pour plus d’informations sur les prix HI, n’hésitez pas à consulter leur site officiel.