Autoreframe est une nouvelle fonctionnalité bientôt disponible sur le logiciel d’édition vidéo Adobe Premiere Pro qui recadre et formate automatiquement un contenu vidéo selon différents rapports d’image. Cette technologie fournie par Adobe Sensei utilise l’intelligence artificielle et le machine learning pour fonctionner et permet ainsi d’accélérer la production vidéo à destination de différentes plateformes (ordinateur, mobile, tablette) pour une consultation optimale.

Autoreframe fonctionne de la même manière que la fonctionnalité de remplissage d’après le contenu disponible sur After Effects, qui permet d’effacer un élément de toute une séquence, sans avoir à travailler image par image.

After Effects : il est maintenant possible d’effacer un élément d’une vidéo grâce à Adobe Sensei

Ainsi, l’intelligence artificielle et le machine learning développés par Adobe avec Sensei permettront d’adapter rapidement et facilement des séquences vidéo à différents types de recadrage.

L’intérêt de la fonctionnalité est simple : pouvoir décliner une séquence vidéo en plusieurs formats afin de l’adapter à différents types de supports et de médias sociaux, de façon simple et rapide. Autoreframe recadrera ainsi automatiquement des séquences vidéo selon trois formats différents : à la verticale 9:16, au format carré 1:1 ou au format 16:9.  Le format 9:16 et le format carré conviendront mieux à Facebook et Instagram par exemple, tandis que le 16:9 pourra être utilisé pour une diffusion sur Youtube ou sur d’autres plateformes de vidéos classiques.

Le second intérêt réside dans l’IA et le machine learning qui permettent une adaptation du recadrage de sorte à ne pas perdre de vue le sujet, comme vous pouvez le voir dans la vidéo de présentation. De quoi gagner un temps précieux au moment de l’édition.

Pour fonctionner, il suffira de glisser la fonctionnalité sur la séquence à adapter. Par défaut, Autoreframe génèrera automatiquement le mouvement à effectuer pour suivre le sujet, mais il sera possible de le gérer manuellement si la fonctionnalité n’arrive pas à suivre ou pour changer de point de vue par exemple.

La fonctionnalité ne s’arrête pas là puisqu’elle adaptera également les titres et les effets animés au recadrage choisi. Pour modifier une séquence spécifique, il sera toutefois possible d’effectuer un recadrage tout en conservant ses propres réglages audio, visuels, etc. Un point indispensable pour permettre aux vidéastes de post-traiter leurs films comme bon leur semble.

Censée arriver courant de l’année 2019, nous ne connaissons cependant pas encore la date exacte de disponibilité d’Autoreframe, qui devrait réjouir les vidéastes qui souhaitent diffuser leur production sur différentes plateformes et faciliter judicieusement leur travail d’édition.

Pour en savoir plus sur Adobe Premiere Pro et Autoreframe, rendez-vous sur le site d’Adobe.