Lors de la sortie de l’EOS RP, un objectif avait pointé le bout de son nez pour venir l’accompagner en kit. Il s’agit du Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM que le constructeur dévoile aujourd’hui. Il s’agit d’un zoom 10x très compact, idéal pour équiper un boîtier de la gamme EOS R.

Cet objectif, avec un prix abordable (pour une optique plein format), devrait séduire les photographes à la recherche d’une solution polyvalente sans changer d’optique, notamment en voyage.

Objectifs Canon RF : six nouveaux objectifs confirmés pour 2019

 

Le Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM dispose d’une plage focale de 24 à 240mm qui lui permet à la fois de cadrer en grand angle mais aussi d’utiliser un zoom puissant. Couplé au capteur plein format des boitiers EOS R, l’optique devrait proposer une très bonne qualité d’image, notamment grâce à la stabilisation optique Dynamic IS permettant de gagner, sur le papier, jusqu’à 5 stops. Il s’agit d’ailleurs du premier objectif plein format doté de cette nouvelle technologie dite « Dynamic IS » chez Canon, permettant des images stables à main levée.

Voici les caractéristiques techniques du Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM :

  • distance focale 24-240mm
  • ouverture maximum : f/4-6.3
  • ouverture minimale : f/22-38
  • construction optique : 21 éléments répartis en 15 groupes
  • diaphragme : 7 lamelles circulaires
  • rapport de grossissement maximal : 0,26x
  • angle de champ : 84° – 10°20′ (diagonal)
  • distance de mise au point minimale : 50 cm
  • diamètre du filtre : 72mm
  • tropicalisation : non
  • autofocus : oui, Nano USM
  • poids : 750g
  • pare-soleil : oui, amovible
  • stabilisation : oui, Dynamic IS 5 stops (CIPA)
  • dimensions : 80,4mm x 122,5mm (D x L) à 24mm
  • monture compatible : Canon RF

 

Le système autofocus embarqué dans cet objectif n’est autre que le moteur Nano USM qui allia à la fois rapidité et silence, ce qui devrait s’avérer très utile en vidéo grâce à une progression de mise au point fluide.

 

Mais ce qui nous intéresse vraiment dans cet objectif, c’est son poids et sa compacité pour le système EOS R. Avec seulement 750g sur la balance et 12,25 cm replié, le Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM constitue une solution idéale, même si nous ne devons pas oublier son ouverture variable f/4-6.3 qui n’est pas des plus lumineuses, notamment dès que l’on avance dans les focales.

 

Cette optique ne cherche pas à rivaliser avec les zooms professionnels de la gamme chez Canon, mais plutôt servir de mégazoom standard pour les photographes passant à l’EOS RP, la solution plein format la plus abordable chez Canon, voire sur l’ensemble du marché.

Test Canon EOS RP, l’hybride plein format le plus abordable de Canon

La bague de mise au point, la plus plus proche de la monture, peut également de servir de commande des paramètres, comme la fameuse troisième bague présente sur les nouvelles optiques Canon, qui permet notamment de régler la correction d’exposition ou la sensibilité ISO par exemple.

Nous ne connaissons pas la construction optique complète (21 éléments en 15 groupes), mais Canon indique que l’optique dispose d’une lentille asphérique et d’un traitement Super Spectra qui permet une restitution des couleurs fidèle et élimine le ghosting et le flare.

Prix et disponibilité du Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM

L’objectif Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM sera disponible à partir de septembre 2019 au prix public conseillé de 999 €.

En guise de comparaison, on trouve le Sony FE 24-240mm f/3.5-6.3 OSS, une optique annoncée en 2015 et qui est aujourd’hui vendu à 999€.

Notre premier avis sur le Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM

Le Canon RF 24-240 mm f/4-6.3 IS USM est un objectif incontournable pour que Canon puisse développer sa gamme EOS R à destination du grand public. De nombreux photographes ne cherchent pas la solution la plus professionnelle, mais veulent le plus de confort et de polyvalence, ce qu’offre cet objectif 24-240mm stabilisé. On aurait aimé le voir arriver un peu plus tôt, peut-être même en même temps que l’EOS RP, mais Canon devait sûrement avoir ses raisons de décaler son lancement pour septembre.

Cet objectif coche presque toutes les cases de l’optique à tout faire, si ce n’est l’absence de tropicalisation. Tout comme l’EOS RP, il n’est pas présenté comme tropicalisé mais dispose peut-être de joints d’étanchéité pour le protéger un minimum de la poussière et de l’humidité. Attention tout de même en voyage.