Phase One, le développeur du logiciel Capture One – une des principales alternatives à Lightroom – vient de dévoiler Capture One Studio, un nouveau logiciel à destination des professionnels de l’image et des photographes de studio. Il mise notamment sur une interface hautement personnalisable et sur la possibilité d’automatiser un grand nombre de tâches pour accélérer le workflow de développement d’un grand nombre de photos.

Capture One Studio : pensé pour les photographes professionnels et les studios de création graphique

Capture One Studio est un nouveau logiciel développé par Phase One. Il va aider les photographes en studio à capturer et à gérer les nombreuses images d’un shooting : il vise donc à compléter – et non à remplacer – des logiciels tels que Capture One Pro ou Photoshop. Il fonctionne donc à la manière de la capture en mode « connecté » de Lightroom, tout en offrant un nombre bien plus grand d’options pour accélérer et simplifier le processus créatif des photographes et des graphistes. Dans la pratique, les photographes pourront utiliser leur appareil photo en le branchant à un ordinateur (PC ou Mac) et en déclenchant la capture depuis ce dernier.

Gestion des fichiers améliorée et automatisation

Lors d’un shooting pour un client, les photographes doivent souvent passer par un ensemble d’opérations manuelles pour créer les différents répertoires nécessaires à la capture des images. Ces dernières étant à la fois source d’erreurs et une perte de temps, Capture One Studio intègre nativement la gestion des codes-barres. Par exemple, à chaque lecture d’un nouveau code, un nouveau dossier est créé et le photographe peut commencer immédiatement la capture des images.

Par ailleurs, Capture One Studio supporte la création et la lecture de scripts (à la manière de Photoshop), permettant de créer des paramètres pré-enregistrés et d’effectuer rapidement un grand nombre d’actions sur une ou plusieurs images. À la clé, des workflows de développement plus précis, plus rapides et plus efficaces. Un point qui séduira particulièrement les agences de création graphique.

On notera également la possibilité de spécifier des métadonnées et des mots-clés à un dossier en amont de la capture des images en mode connecté : elles seront automatiquement ajoutées aux photos lors du shooting.

Gestion avancée des guides et des grilles

Capture One Studio permet également de créer des presets de grilles et de guides, permettant de les transférer rapidement d’une image à une autre. Ces guides sont aussi exportables lors la création des fichiers PSD pour Photoshop. Grâce à cette fonctionnalité, graphistes et clients bénéficient d’un outil supplémentaire de contrôle de la qualité des retouches ; de même, différents graphistes pourront s’appuyer sur ces guides et grilles pour une meilleure gestion des workflows et limiter les incohérences de composition entre les images.

Ces guides sont également transférables sur l’application Capture Pilot, qui permet aux utilisateurs d’iPhone ou d’iPad de déclencher leur appareil photo à distance, de visualiser les images, de les tagger et de les noter. Lors d’un shooting photo, cette fonctionnalité permettra aux équipes créatives de spécifier les règles de composition des photos, qui pourront ensuite être transférées rapidement aux clients.

Gestion des profils de couleurs

Capture One Studio offre aussi la gestion native des profils de couleur des appareils Canon et Nikon, permettant ainsi de réduire au maximum les écarts de couleurs. Un point qui s’avèrera très utile aux photographes de packshot : les couleurs sont directement harmonisées lors de la capture des images.

Sauvegarde automatique des images lors de leur capture

Pour minimiser le risque de perte de données, Capture One Studio permet de sauvegarder automatiquement les photos capturées en mode connecté vers un dossier externe (un autre disque dur, un emplacement réseau, etc.). Un gain de temps appréciable… et une sécurité supplémentaire pour la conservation d’un grand volume de fichiers.

Prix et disponibilité de Capture One Studio

Conçu avant tout pour les entreprises, le nouveau logiciel de Phase One est disponible avec un système de licence unique : cette dernière n’est pas attachée au poste de l’utilisateur mais est ajustable en fonction du nombre de personnes par équipe. Aucun prix public n’a été communiqué, vous pouvez faire une demande d’informations sur le site de Capture One Studio.

Premier avis de la rédaction de Phototrend

Avec Capture One Studio, Phase One vise à proposer une gamme complète de logiciels à destination des professionnels de l’image : les images peuvent ainsi être capturées en mode connecté grâce à ce nouveau logiciel, avant d’être développées à l’intérieur de Capture One Pro ou de Photoshop.

Capture One passe en version 12 avec une amélioration de l’interface et de nouveaux outils

Mais ce nouveau logiciel se distingue particulièrement grâce à l’intégration d’un grand nombre de fonctionnalités destinées à faciliter les tâches des studios de photographes et des graphistes, ainsi qu’à minimiser le risque d’erreur humaine. Grâce à la gestion native des code-barres et à la possibilité de créer de nombreux scripts de commande, le logiciel permet d’accélérer les workflows de développement et offre aux professionnels une meilleure gestion des très nombreux fichiers générés lors des shootings.

Capture One Studio est également le signe d’une certaine montée en puissance de Phase One, qui offre un panel complet de solutions logicielles pour les photographes… de même qu’un ensemble cohérent d’alternatives à l’écosystème d’Adobe.