Mauvaise nouvelle pour les propriétaires des hybrides Nikon Z 6 et Z 7. Ces derniers font l’objet d’un rappel de la part du constructeur japonais : certains boîtiers pourraient présenter un défaut qui limiterait l’efficacité du système de stabilisation VR sur cinq axes IBIS. Nous ignorons le nombre de boîtiers concernés.

Nikon Z6 et Z7 : le futur de l’hybride plein format sera-t-il Nikon ?

Lors de leur annonce, les Nikon Z 6 et Z 7 avait fait sensation de par leurs caractéristiques fort alléchantes. À l’inverse de Canon, Nikon a équipé ses boîtiers hybrides d’un système de stabilisation du capteur sur cinq axes, à l’image de Sony avec ses boîtiers de la gamme A7/A9.

Toutefois, il semblerait que certains boîtiers peuvent présenter un problème entraînant une perte d’efficacité de la stabilisation VR, et doivent donc faire l’objet d’une vérification visuelle et d’une mise à jour en atelier.

Pour savoir si votre boîtier est concerné par ce rappel, rendez-vous sur le site de Nikon (sur cette page pour le Z 6, et sur celle-ci pour le Z 7), et entrez le numéro de série de votre appareil. Celui-ci se trouve sur une étiquette située à l’arrière du boîtier, cachée derrière l’écran.

Nikon Numéro De Série Z 6 Z 7

Si votre appareil figure dans la liste des unités concernées, vous devrez prendre contact avec le support de Nikon, qui effectuera gratuitement la réparation de votre boîtier (frais d’envoi et de retour inclus). La marque indique un délai d’environ une à deux semaines pour l’inspection et/ou la réparation de votre boîtier.

Ce souci de fabrication de certains appareils est sans doute un défaut de jeunesse, que Nikon semble prendre très au sérieux. Rappelons que les Z 6 et Z7 sont les premiers hybrides de la marque, et les premiers appareils Nikon à embarquer un capteur stabilisé. Il est – heureusement – sans commune mesure avec le problème ayant affecté, il y a quelques années, le reflex Nikon D600.