Le photographe d’architecture Pierre Châtel-Innocenti présente sa série (Dé)construction pour sa toute première exposition en galerie. C’est la galerie « Europia » dans le 7ème arrondissement de Paris qui accueillera les photographies de l’artiste du 02 au 31 mai 2019.

Empreint des influences de l’art abstrait et du pop art, (Dé)construction est une série résolument graphique, qui déconstruit les installations architecturales à travers l’Europe. Assemblage de formes, jeux de symétrie, abstraction, Pierre Châtel-Innocenti réinterprète l’aspect des façades en déconstruisant leurs structures architecturales.

© Pierre Châtel-Innocenti

© Pierre Châtel-Innocenti

Son style est minimaliste, construit à partir de  lignes épurées, de renversement de perspectives qui laissent apercevoir une seconde lecture à ses images : un bâtiment devient un circuit de dominos géants, un immeuble se transforme en une sculpture en relief, ou en une reproduction de motifs graphiques.

À la façon du mouvement pop art qui reprenait les caractéristiques principales de la société contemporaine : développement, consommation et production de masse ; empruntant leurs matériaux à cette nouvelle culture et les retravaillant quant ils ne les exposaient pas sans modifications — Pierre Châtel-Innocenti s’inspire de ces procédés artistiques offrant une nouvelle perception de l’architecture.

L’artiste interroge le rapport à la ville en mutation, sa démarche esthétise ces bâtiments devenus indissociables du paysage moderne. Il utilise également la technique du collage, les bâtiments servant alors de base à des assemblages et juxtapositions des façades.

© Pierre Châtel-Innocenti

© Pierre Châtel-Innocenti

© Pierre Châtel-Innocenti

Pierre Châtel-Innocenti est né aux Îles Saint Pierre & Miquelon en 1982. Il vit à présent en Île-de-France et travaille à travers l’Europe. Il travaille depuis 2018 pour des architectes en France et à l’étranger ainsi que pour la Fondation Louis Vuitton. D’abord spécialisé dans l’ingénierie et l’informatique, c’est sa recherche de nouveaux modes d’expression qui l’a poussé à faire de sa passion pour la photographie sa profession.

Un photographe d’architecture émergent à suivre, pour sa toute première exposition. La série est une invitation au spectateur à « discerner la beauté dans les paysages de la modernité, le plus souvent emprunts de technologie et d’architecture. » déclare t-il.

Pour découvrir les autres photographies de Pierre Châtel-Innocenti, rendez-vous sur son site et sur son Instagram.

Infos pratiques
(Dé)constructions de Pierre Châtel-Innocenti
Galerie Europia
15 avenue de Ségur
75007 Paris

du 02 au 31 mai 2019
du lundi au vendredi
de 16h30 à 19h30
Voir le site de la galerie