18 000 gobelets, 30 volontaires et un jour et demi, c’est ce qu’il aura fallut pour créer l’installation immersive « Plastikophobia » imaginée par le photographe Von Wong.

© Von Wong

Chaque jour, des millions de gobelets en plastique sont utilisés dans les centres de restauration à travers le monde. Von Wong a eu l’idée de construire une installation faite entièrement de plastique pour réaliser un shooting photo. C’est ainsi qu’est née l’installation « Plastikophobia » construite à partir de 18 000 gobelets en plastique collectés dans les déchets de plusieurs restaurants de Singapour. Le but : avoir un impact sur les consciences et répandre ce sentiment phobique du plastique pour arriver à une meilleure préservation de l’environnement.

© Von Wong

© Von Wong

Pour mener à bien ce projet, Von Wong a collecté, avec l’aide d’une trentaine de volontaires 18 000 gobelets en plastique en un jour et demi ; tous récupérés dans les déchets de plusieurs restaurants. Lavés, assemblés, puis modélisés ou détériorés (notamment avec le feu), les gobelets ont ensuite été fixés à une structure en bois réalisée par Joshua Goh, recréant un décor fait entièrement de plastique.

Démonstration de l’impact de la consommation de masse de gobelets en plastique à usage unique, des éclairages type lampe ballon et LEDs ont ensuite été intégrés à l’installation combinés avec la performance de la danseuse contemporaine Jialin Neo.

D’autres modèles ont participé au shooting, comme cet homme avec des palmes, permettant de se projeter dans l’espace de Plastikophobia comme un océan imaginaire.

© Von Wong

© Von Wong

Pour plus d’infos sur le projet, rendez-vous sur le site de Plastikophobia.