Dans l’écosystème des logiciels de retouche photo, Photoshop et Lightroom sont les logiciels venant le plus souvent à l’esprit. Toutefois, ils sont loin d’être les seuls sur le marché. Ainsi, l’équipe à l’origine du logiciel Pixelmator Pro (macOS) vient de lancer Pixelmator Photo. Son but : fournir une solution à la fois simple et complète pour retoucher vos photos sur iPad.

La retouche photo avancée sur iPad

À l’image de Pixelmator Pro, qui est exclusivement disponible sur le Mac App Store, la nouvelle application Pixelmator Photo est exclusive à l’iPad, et fournit un grand nombre de modes non-destructif pour organiser et retoucher en profondeur vos images. A la manière de ce que propose Lightroom CC pour iOS et Android, Pixelmator Photo offre la possibilité de trier vos photos et de les classer en albums. L’appli permet aussi d’ajuster les courbes d’exposition, la vibrance et la saturation, d’effectuer une désaturation sélective, ou encore de passer votre photo en noir et blanc.

Support des fichiers RAW de nombreux boitiers

Pour plus de souplesse, l’application est capable de traiter les fichiers RAW générés par un certain nombre d’appareils photo. Son développeur indiquer une compatibilité avec plus de 500 modèles : en réalité, ce nombre dépend intrinsèquement des format RAW d’appareils photo pris en charge par iOS 12 et macOS Mojave.

Ainsi, la grande majorité des appareils Canon, Nikon, Fujifilm, Hasselblad, Leica, Olympus, Panasonic, Pentax et Sony sont pris en charge, y compris les récents Nikon Z 6 et Z 7, ainsi que le Canon EOS R… Mais pas l’EOS RP.

De l’intelligence artificielle dans le ventre

Par ailleurs, Pixelmator Photo s’appuie sur un mécanisme d’IA (basé sur un procédé de deep learning) pour améliorer automatiquement la balance des blancs, l’exposition et les tonalités des images – et ainsi accélérer le post-traitement de vos photos. Un point qui n’est pas sans rappeler Adobe Sensei, sur lequel s’appuient les logiciels d’Adobe.

Par ailleurs, le logiciel est capable de faire des suggestions de recadrage (fonction nommée ML Crop) en fonction du sujet photographié. Notons aussi la possibilité (très Photoshopesque) de supprimer les éléments indésirables d’une photo : panneaux de signalisation, arbres, personnes…

Pixelmator Photo Repair

L’outil « Repair » permet d’effacer les éléments indésirables d’une photo

Enfin, on notera la présence de filtres créatifs, regroupés en 9 groupes distincts. Ils permettent ainsi de retrouver l’apparence des photographies argentiques. Citons ainsi les presets Black & White, Cinematic (aux couleurs assez saturées mais au rendu adouci), Classic Films (qui n’est pas sans analogie avec le rendu des pellicules Fuji), ainsi que des filtres destinés à certains usages spécifiques (architecture, paysage, clichés nocturnes) …

Les habitués de Pixelmator Pro seront heureux de retrouver les presets du logiciel, ceux-ci ayant été intégrés dans cette version dédiée à l’iPad. Si ces fonctionnalités séduiront avant tout les photographes moins expérimentés (ainsi que les Instagrammeurs) les utilisateurs plus avancés pourront aussi créer leurs propres presets.

Prix et disponibilité de Pixelmator Photo

Pixelmator Photo s’adresse avant tout aux iPad récents, dotés d’une configuration musclée (iPad mini de 5e génération, iPad Air de 3e génération, iPad Pro). L’application est d’ores et déjà disponible sur l’App Store pour la modique somme de 5,49 €, très loin du tarif de l’abonnement Creative Cloud réclamé par Adobe.

Toutefois, ce dernier propose en plus des fonctionnalités de synchronisation avancée : vous pouvez commencer à retoucher une photo sur votre iPad et continuer sur votre ordinateur, et inversement. Cependant, Pixelmator Photo vise davantage le grand public, avec une solution facile à prendre en main mais proposant des fonctionnalités d’édition avancées.