Des instants captés aux quatre coins du monde, de la photographie profondément humaine, Fabien Voileau capture l’essence d’endroits qu’il a visité dans sa série « Errance ». Le photographe alterne les angles et les points de vue afin de saisir au mieux les hommes et les femmes dans leurs lieux de vie. Malgré l’apparente diversité de ces photos, toutes réussissent à traduire les atmosphère des endroits explorés.

© Fabien Voileau

© Fabien Voileau

© Fabien Voileau

Cette invitation au voyage transcrit une vision profondément humaniste, à travers des compositions travaillées et des couleurs rayonnantes qui apaisent le spectateur. « Errance » photographie le quotidien d’êtres aux quatre coins du globe, et leur relation à leur lieu de vie. 3 photographies en noir et blanc viennent s’incruster dans cette série de soixante photos, comme pour mieux mettre en valeur les couleurs des autres images.

© Fabien Voileau

© Fabien Voileau

© Fabien Voileau

© Fabien Voileau

L’instantané de ces photos prises sur le vif participe grandement à cette immersion exotique. Pas d’artifices ni de mises en scène qui viennent détourner l’oeil, comme pour mieux se concentrer sur l’humain. Que ce soit dans des paysages ensoleillés ou enneigés, en ville ou au bord de l’océan, c’est le mode de vie et le quotidien des êtres qui les peuple que Fabien Voileau capture : L’Inde, le Japon, l’Indonésie, l’Australie, la Nouvelle Zélande, les US, la Chine, l’Islande ou encore la Norvège, durant les années 2013-2017 et le tout sur film 35mm.

Vous pouvez retrouver les photos de Fabien Voileau sur son site internet.