Avalanche d’annonces sur le format CFexpress au CP+ à Yokohama. ProGrade Digital présente ses nouvelles cartes mémoires CFexpress 1.0 qui offrent des vitesses d’écriture et de lecture rapides, SanDisk annonce le développement du format de stockage CFexpress et présente son prototype au CP+, tout comme Sony qui tente l’aventure en proposant déjà une vitesse de lecture record ou encore Lexar qui confirme l’arrêt du XQD pour se concentrer sur le CFexpress.

Décidément, le format CFexpress a la côte. Le stockage amovible passerait-il à la vitesse supérieure ?

Jusqu’à 1600 Mo/s en lecture pour les nouvelles cartes CFexpress ProGrade Digital

ProGrade Digital invite les partenaires de développement du monde entier (domaine de l’imagerie, de l’informatique et des solutions industrielles) à évaluer leur nouvelle norme de cartes CFexpress 1.0.

Les nouvelles cartes ProGrade Digital CFexpress fournissent des vitesses de lecture allant jusqu’à 1 600 Mo/s et des vitesses d’écriture maximale jusqu’à 1 400 Mo/s. Deux niveaux de performances sont disponibles : une version « Cobalt » offrant une vitesse d’écriture minimale de 1300 Mo/s et une version « Gold » pour une vitesse minimale comprise entre 150 Mo/s et 400 Mo/s en fonction de la capacité de la carte.

 CFexpress Cobalt Label

  • Vitesse de lecture maximale : 1600MB/s
  • Vitesse d’écriture maximale : 1400MB/s
  • Vitesse d’écriture minimale soutenue : 1300MB/s
  • Capacité : 325 GB/ 650 GB

 CFexpress Gold Label

  • Vitesse de lecture maximale : 1600 MB/s
  • Vitesse d’écriture maximale : 600 MB/s à 1000 MB/s
  • Vitesse d’écriture minimale soutenue : 150 MB/s à 400 MB/s
  • Capacité : 120 GB / 256 GB / 512GB / 1TB

Les cartes sont conçues pour résister à des températures extrêmes allant de -10 à 70°C, sont compatibles avec les périphériques hôtes 1.0 et 2.0, les emplacements XQD mis à jour et sont garanties 3 ans.

Des échantillons d’évaluation des cartes et du nouveau lecteur USB 3.1 génération 2 ProGrade Digital sont disponibles pour les partenaires via un formulaire d’évaluation. Les cartes et lecteurs seront disponibles pour le grand public dès que les logiciels des boitiers existants feront l’objet d’une mise à jour firmware pour assurer une compatibilité fiable ou dès l’introduction d’un nouvel appareil compatible.

Un premier protoype de carte CFexpress chez SanDisk

Discrètement mais surement et parallèlement à ProGrade, SanDisk se lance également dans le développement des cartes CFexpress avec un premier prototype que nous avons pu voir à l’occasion du CP+ 2019. Le constructeur commercialise déjà des cartes XQD, mais c’est son premier essai pour le format CFexpress.

Malgré le peu d’informations techniques, nous avons pu voir les premières performances de la carte qui affiche une vitesse d’écriture de 1153 Mo/s et de lecture de 1390 Mo/s contre 319 Mo/s en écriture et 410 Mo/s en lecture pour le format XQD de SanDisk. Les performances ne sont pas encore au niveau des nouvelles cartes proposées par ProGrade, mais déjà sur une bonne voie. Aucune date de sortie, ni tarif n’a été annoncé pour le moment.

Jusqu’à 1700 Mo/s en lecture chez Sony

Sony s’y met aussi en annonçant le développement de ses cartes mémoire Tough CFexpress Type B avec des vitesses impressionnantes : jusqu’à 1700 Mo/s en lecture et 1400 Mo/s en écriture afin de prendre en charge l’évolution des futurs appareils haut de gamme et améliorer l’efficacité de travail.

  • Vitesse de lecture maximale : 1700 MB/s
  • Vitesse d’écriture maximale : 1400 MB/s
  • Capacité : 128 GB / 256 GB / 512GB

Sony annonce une rapidité 3 x supérieure à ses cartes CFast. 3 capacités seront disponibles : 128, 256 et 512 Go. Un nouveau lecteur de cartes CFExpress MRW-G1 arrivera également, compatible avec les cartes Sony XQD série G et série M.

Les cartes sont conçues pour résister aux chocs, aux températures extrêmes, aux rayons X et UV. Un logiciel de contrôle Media Scan Utility permettra de scanner sa carte afin de vérifier son état et son niveau de mémoire flash. Un autre logiciel Memory Card File Rescue permettra de récupérer des fichiers malencontreusement effacés y compris les fichiers RAW et les vidéos.

Les cartes mémoire Sony CFexpress Type B et le lecteur de carte CFexpress MRW-G1 seront disponibles début de l’été 2019. Le prix n’a pas encore été communiqué.

Lexar aussi veut du CFexpress

Sur le stand de Lexar aussi, le CFexpress est mis en avant. Le constructeur avait déjà annoncé la fin du format XQD pour se concentrer sur le CFexpress. On découvre d’ailleurs qu’il existe aussi d’autres types de CFexpress, dont le CFexpress 1.0 Type A et B, et le CFexpress 2.0 Type C. De quoi se mélanger les pinceaux, même si d’après le tableau ci-dessous, le CFexpress 1.0 Type A et le CFexpress Type C semblent proposer des formats bien différents. Pour un usage autre que la photo ? Sans doute, puisque le CFexpress 2.0 Type C proposerait une vitesse de lecture jusqu’à 4000 Mo/s. Peut-être qu’un usage en vidéo professionnel serait à considérer.

En ce qui concerne le format le plus traditionnel, Lexar semble plancher plus sérieusement sur le CFExpress 2.0 pour une vitesse de lecture jusqu’à 1600 Mo/s comme le propose ProGrade Digital. Nous n’avons pas plus d’informations complémentaires, mais nous imaginons que les constructeurs vont peu à peu dévoiler leurs produits de façon plus officielle.

Le CFexpress a la côte

Le format CFexpress attire l’attention des constructeurs et semble peu à peu devenir la nouvelle norme de base pour les appareils photo experts grâce à un excellent rapport taille / performance. Quelque chose nous dit que SanDisk, ProGrade, Sony et Lexar ne sont pas les seuls à s’y intéresser.