Ricoh dévoile son nouveau compact grand public étanche et résistant : le WG-6. Il dispose d’un capteur de 20 millions de pixels et est conçu pour résister aux conditions extrêmes, intègre un GPS, l’enregistrement vidéo 4K/UHD, un système de leds très utile pour optimiser la qualité de ses images et plonge jusqu’à 20 mètres de profondeur.

Conçu pour résister au froid jusqu’à -10 °C, à l’écrasement jusqu’à 100 kg, à la poussière, aux chutes d’une hauteur de 2,1 mètres, le WG-6 est également étanche jusqu’à 20 mètres de profondeur. C’est le premier compact de la gamme à atteindre une telle profondeur.

Le WG-6 profite d’un système d’éclairage annulaire composé de six leds, positionné autour de l’objectif qui permet d’éclairer son sujet en cas de faibles conditions lumineuses. Ricoh annonce jusqu’à 10 x plus de lumière par rapport au WG-60. C’est idéal pour optimiser ses prises de vue macro par exemple et le principal argument différenciant chez Ricoh par rapport à la concurrence.

Le compact est également équipé d’un module GPS et d’une boussole électronique afin de géolocaliser ses images et faciliter l’usage de l’appareil.

À l’intérieur, le WG-6 embarque un capteur d’image BSI CMOS de 20 Mpx capable de grimper jusqu’à 6400 ISO couplé à un zoom optique 5 x équivalent à un 28-140 mm qui profite d’une distance de mise au moins extrêmement faible, d’à peine un centimètre, pour faciliter encore un peu plus la macrophotographie. C’est assez rare sur le secteur.

Pour visualiser ses images, il faut compter sur un écran LCD de 3 pouces et d’une définition de 1 040 000 points avec revêtement anti-reflets, qui facilite son utilisation en plein soleil.

Enfin, le WG-6 autorise l’enregistrement vidéo 4K/UHD 3840 x 2160 px à 30 i/s et propose un nouveau mode de réduction des vibrations Movie SR+ pour capturer des vidéos plus fluides. Dommage que ce mode réduise l’angle de champ.

Prix et disponibilité

Le Ricoh WG-6 sera disponible fin mars en noir ou orange au prix indicatif de 399 €.

Notre premier avis sur le Ricoh WG-6

Comme Fujifilm avec l’annonce de son Finepix XP 140, Ricoh ne nous surprend pas plus que cela en dévoilant les caractéristiques de son nouveau compact baroudeur. Si nous apprécions le renouvellement des compacts résistants et étanches, les évolutions sur le secteur sont rares. Une fois de plus, il s’agit donc ici d’une simple mise à jour, même si Ricoh se distingue toujours par son système de leds et sa mise au point très rapprochée par rapport à la concurrence.