Sous les néons d’un club chinois, Sergey Melnitchenko nous invite à passer dans les coulisses pour y découvrir la vie des travailleurs de la nuit. « Des travestis, des filles se baignant dans des bacs de bière, des acteurs saouls et encore plus de visiteurs ivres. Tout cela – c’est le club où j’ai travaillé. J’y ai passé un an quand je suis venu en Asie pour travailler comme danseur. Les derniers mois, nous jouions dans un club chinois, qui ressemble plus à un immense bar avec une scène, car aucun des visiteurs ne danse ici. À un moment, j’ai réalisé à quel point il se passait beaucoup de choses formidables et c’est ainsi que la série «Behind the scenes» est apparue. »

© Sergey Melnitchenko

© Sergey Melnitchenko

A l’inverse de ses autres séries en noir et blanc, « Behind the scenes » relate par ses couleurs fortes l’effervescence de la nuit et le quotidien des nuits de fête. Cependant ce n’est pas le spectacle en lui-même auquel s’intéresse le photographe mais bel et bien ce qui n’est pas montré. L’intimité entre les danseurs et danseuses, la corporalité de ce monde et les stigmates qu’il peut laisser. C’est la vie dans ce qu’elle a de plus proche, la vie dans les intervalles entre deux performances, la vie des artistes de la nuit.

© Sergey Melnitchenko

© Sergey Melnitchenko

« C’est l’inverse du club, le côté invisible de cette atmosphère à laquelle j’ai personnellement participé. Dans les coulisses, il y a plus de burlesque que sur scène, la concentration de fluides sexuels est plus puissante que l’oxygène. Il n’y a pas de mensonge – ce n’est pas une scène, c’est leur vie quotidienne, notre vie ou plutôt la mienne. »

© Sergey Melnitchenko

© Sergey Melnitchenko

Cette série révèle les interactions entre les artistes de la scène ; leur vie, leur manière d’être. A travers un jeu de caché/dévoilé, Melnitchenko se penche sur ces performers de la nuit, entre dans leur intimité sur leur lieu de travail pour faire apparaitre les individus derrière les paillettes : leurs joies, leurs peines, leur fatigue ou leur proximité. Voilà ce qui se joue en coulisse : une fois sorti de scène, ces artistes de la nuit redeviennent eux-même et font tomber le masque du spectacle.

Avec cette série, Sergey Melnitchenko a remporté le Leica Oskar Barnack Award Newcomer 2017.

Découvrez la série complète et le travail de Sergey Melnitchenko sur son site.