Nikon lance deux nouveaux appareils superzooms : le compact Coolpix A1000 à zoom 35 x et le bridge Coolpix B600 à zoom 60 x. L’occasion de mettre à jour sa gamme d’appareils photo compacts destinés au grand public.

Sur la scène photographique, il est de plus en plus rare de voir apparaître de nouveaux compacts destinés au grand public. Deux ans après l’annonce de leurs prédécesseurs, les Coolpix A1000 et B600 voient le jour.

Le Nikon Coolpix A1000, le premier compact à viseur de Nikon

Remplaçant du Coolpix A900, la principale nouveauté de ce compact Coolpix A1000 réside dans l’intégration d’un viseur électronique d’une définition de 1 170 000 points. Incroyable, mais vrai, le Coolpix A1000 est le premier compact de Nikon à intégrer un viseur, tandis que Sony et Panasonic ont déjà largement développé des compacts experts à grands capteurs et à viseur. Mieux vaut tard que jamais. L’autre évolution majeure concerne la possibilité de photographier au format RAW pour les adeptes de la post-production.

Le compact Coolpix A1000 est équipé d’un capteur CMOS 1/2,3″ qui redescend à une définition de 16,8 Mpx, tandis que la version précédente (A900) comptabilisait 20,3 Mpx. Ce dernier est toujours couplé au zoom 35 x équivalent à un 24-840m f/3,4-6,9. La sensibilité ISO s’étend de 100 à 6400 ISO.

L’écran de 7,6 cm et d’une définition de 1 036 000 points est toujours inclinable à 180 ° sur charnière et non sur rotule comme nous le préférons, mais devient cependant tactile.

Le Nikon Coolpix A1000 est capable de filmer 4K/UHD 30p ou en Full HD jusqu’à 60 p.

Le bridge Coolpix B600 opère un simple renouvellement

Le B600 n’est autre qu’un B700 sans viseur. Il reprend ainsi le zoom 60 x équivalent à un 24–1440 mm f/3,3-6,5, un écran LCD de 7,6 cm d’une définition de 921 000 points, un mode vidéo Full HD dont la cadence ne grimpe pas au delà de 30p et intègre un capteur 1/2,3″ CMOS BSI de 16 Mpx.

Les deux boitiers sont compatibles avec Snapbridge et avec le Wi-Fi, le Bluetooth. Les Coolpix A1000 et B600 seront disponibles à partir de février 2019 aux prix conseillés respectifs de 449€ et 359€.

Si le compact Coolpix A1000 affiche une amélioration plus sérieuse que le bridge B600, le principal intérêt de ces deux boitiers résident avant tout dans leur zoom puissant et polyvalent. Même si le retard se fait ressentir face à la concurrence, Nikon est encore l’un des rares constructeurs à proposer ce type de produits, accessibles au plus grand nombre.