Avec sa série « Neon » réalisée avec des drones en light-painting, le photographe français Ludwig Favre ouvre une parenthèse fantastique dans les paysages classiques avec une composition simple: un milieu naturel surplombé d’un anneau de lumière.

© Ludwig Favre

En voyant les photos de Ludwig Favre, on hésite entre y voir la manifestation d’une énergie mystérieuse et mystique ou bien la venue des extraterrestres sur terre. Quoiqu’il en soit, ces clichés plein de poésie révèlent une facette, comme un secret, des paysages que le halo illumine. Des endroits déserts sans personne pour voir ce mystérieux phénomène que l’artiste crée avec des drones munis de néons.

© Ludwig Favre

Ludwig Favre est un photographe de voyage chevronné. Il a récemment parcouru le monde à la recherche de repères surréalistes pour la nouvelle série. Il a choisi l’Islande, pays nordique, et l’État de l’Oregon, dans l’ouest de l’Amérique du Nord, pour leurs paysages naturels uniques et incomparables. La composition est réglée de la même manière pour toutes les photos : un paysage de fond avec au centre le cercle lumineux. Des paysages dépourvus de vie en plan large, illuminés le temps d’un instant de longue exposition par Ludwig Favre, qui place le spectateur dans une posture contemplative : silence, vide et espace des lieux.

© Ludwig Favre

© Ludwig Favre

« La série représente le côté spirituel de chaque lieu, décrivant une forme d’énergie dans la nature » explique le photographe. Les anneaux auréoles symbolisent le pouvoir de la nature: « Nous devons protéger la planète pour les générations futures ».

Une invitation au voyage et la découverte d’endroits si vides qu’ils en paraissent inexplorés, voilà ce qu’offrent les photographies de Ludwig Favre.