C’est une photographie de rue fictionnelle que propose Denis Bourges dans sa série hybride «Usual Heroes». Sous le soleil californien, il photographie les passants en héros du commun, avec l’œil d’une caméra de cinéma.

© Denis Bourges

Lors de son premier voyage à Los Angeles, le photographe est frappé par l’atmosphère définitivement cinématographique de la ville. Et si, à la fois auteurs et acteurs, nous suivions chaque jour le scénario de nos propres vies ? C’est à partir de cette idée qu’est née la série «Usual Heroes», les héros de l’ordinaire.

© Denis Bourges

Denis Bourges est membre co-fondateur du collectif Tendance Floue, il a réalisé plusieurs séries photo en intégrant des microsociétés. Dans « Médecins de campagne » il suit son père lors de ses consultations à domicile, ou s’insinue dans l’univers de la boxe avec « Sueurs verticales » notamment ; pour ne citer que quelques uns de ses nombreux travaux.

Capturer l’atmosphère de Los Angeles

Cette fois-ci, c’est une série de photographie de rue fictionnelle qu’a réalisé le photographe français, peut-être pour saisir au mieux l’atmosphère de Los Angeles, studio grandeur nature, ville de l’industrie cinématographique porteuse du mythe hollywoodien et de l’American Dream. Une façon également de transformer la routine en moment à suspens, de superposer la fiction à la réalité.

© Denis Bourges

Cet exercice de style reprend les codes du cinéma : le genre, l’éclairage, le cadrage, la mise en scène en s’appuyant sur le principe d’incrustation du personnage dans son environnement. Fast-food américain, singe en tenue de Superman, ombre qui plane sur un homme de dos, vêtements à connotations ; chaque détail en laisse suggérer un peu plus sur la scène imaginaire en train de se dérouler.

© Denis Bourges

Tantôt le style est emprunté au film de gangster avec une image monochrome et un fort contraste, tantôt il est mystérieux et fantastique à la croisée des films de Wes Anderson et des « Oiseaux » d’Hitchcock. La superposition d’images de décors évoque les transitions de plans cinématographiques.

© Denis Bourges

L’alliage de la photographie et de la scénarisation

Denis Bourges a regroupé les 28 photos de la série « Usual Heroes » dans un livre publié aux éditions de Juillet (disponible également à la Fnac), en collaboration avec l’écrivaine et scénariste Monica Rattazzi. Afin d’aller au bout de sa démarche de fictionnalisation de la réalité, ils ont imaginé que les personnages photographiés se rendaient à la cérémonie des Oscars. Des dialogues accompagnent chaque photographie, dans un récit intimiste du déroulement de leur journée.

Denis Bourges représente l’interstice entre photographie et cinéma, un instant de fiction dérobé à la réalité. Pour découvrir ses autres travaux, rendez-vous sur son portfolio sur le site Tendance Floue.