Un mois après l’annonce des nombreux finalistes, l’organisation du Sony World Photography Award a annoncé ses gagnants jeudi 19 avril 2018. Parmi eux, deux Français remportent des prix dans les catégories professionnelles, Corentin Fohlen et Florian Ruiz.

Le photographe de l’année

 Sony World Photography Awards

© Alys Tomlinson, United Kingdom, Photographer of the Year, Professional, Discovery, 2018 Sony World Photography Awards

Alys Tomlinson et sa série Ex-Voto sont les grands gagnants de ce concours mondial, toutes catégories confondues. Alys a su envouter le jury avec une série personnelle basée sur l’identité, la religion, le pèlerinage et leur avenir. Sur la route des pèlerins, ce photographe de 43 ans a capturé les sites de Lourdes en France, de Ballyvourney en Irlande et de Grabarka en Pologne.

 Sony World Photography Awards

© Alys Tomlinson, United Kingdom, Photographer of the Year, Professional, Discovery, 2018 Sony World Photography Awards

Des portraits se mélangent aux paysages et aux petits morceaux de papiers et de bougies laissés anonymement par les croyants, le tout dans une atmosphère nostalgique en noir et blanc.

« Le travail a été salué par le jury pour sa belle production, l’excellence technique et l’illustration sensible du pèlerinage comme un voyage de découverte et de sacrifice à une plus grande puissance. »

Le photographe amateur de l’année

Early autumn © Veselin Atanasov, Bulgaria, Open Photographer of the Year, Open, Landscape & Nature, 2018 Sony World Photography Awards

Cette photographie a été prise dans le parc National de Bulgarie au début de l’automne. Veselin Atanasov a commencé la photographie en 2014 parallèlement à son métier de spécialiste en informatique.

Le jeune photographe de l’année

Sony World Photography Awards

still. © Megan Johnson, United States of America, Youth Photographer of the Year, Youth, Your Environment (2018 Youth competition), 2018 Sony World Photography Awards

À l’âge de 16 ans, l’Américaine Megan Johnson remporte le prix de la jeune photographe de l’année 2018. Ce cliché a été capturé près de chez elle dans le Connecticut pour imager la solitude des adolescents.

À l’aide d’un simple iPhone 7, Megan a souhaité représenter ce qu’elle ressent à l’école et chez elle malgré un entourage présent et à l’écoute. En noir et blanc, la photographie se veut universelle et intemporelle. Il répond à la perfection au thème Your Environment imposé à cette catégorie.

L’étudiant en photographie de l’année

Sony World Photography Awards

The Burden © Samuel Bolduc, Canada, Student Photographer of the Year, Student Focus, 2018 Sony World Photography Awards

En partenariat avec l’association Parley for the Oceans Foundation, Samuel Bolduc a remporté le prix pour son travail qui « illustre magnifiquement la charge physique des déchets plastiques dans l’environnement pour mettre en évidence le besoin urgent d’arrêter la pollution plastique » selon le jury.

Étudiant au collège de Matane au Québec, ce jeune homme de 20 ans s’est concentré sur les peuples touchés par la pollution plastique. Une approche originale qui change des séries photo terrifiantes composées d’animaux morts et de marées de plastique.

Première place dans la série professionnelle Creative

Sony World Photography Awards

0,363 Bq © Florian Ruiz, France, 1st Place, Professional, Creative, 2018 Sony World Photography Awards

La photographie du Français Florian Ruiz a été prise dans le paysage enneigé de Fukushima. Il voulait capturer le paysage là où les radiations sont les plus importantes. L’effet donné à la photographie grâce à une super-impression décalée donne un côté surréaliste dans ce territoire où le temps s’est arrêté.

Troisième place dans la série professionnelle Architecture

Sony World Photography Awards

© Corentin Fohlen, France, 3rd Place, Professional, Architecture, 2018 Sony World Photography Awards

Notre deuxième photographe national primé dans une catégorie professionnelle est Corentin Fohlen pour son travail sur Haïti. Ce travail a été réalisé sur plusieurs années pour montrer les problèmes rencontrés par cette île après les nombreuses catastrophes naturelles.

Le manque de logement, la corruption et l’incapacité à diriger du gouvernement n’ont pas permis à Haïti de sortir de la crise. Ainsi, depuis 2012, le photographe allait documenter ce village qui n’a pas changé.

Pour voir plus de photographies de ce concours, vous pouvez redécouvrir les gagnants dans chaque catégorie des photographes amateurs ainsi que notre sélection de nos 25 photographies préférées.