Iiu Susiraja est une photographe finlandaise qui affiche ses œuvres au festival Circulation(s) à partir du samedi 18 mars. Ses autoportraits remplis d’autodérision ont interpelé notre curiosité.

Iius Susiraja

© Iius Susiraja

Née en 1975, Iiu (avec deux i) redécouvre la photographie à l’âge de 32 ans, en pleine crise identitaire sur son avenir professionnel. En repensant au plaisir qu’elle avait de prendre des photos étant petite, l’artiste se lance enfin dans sa passion en 2007. L’objectif est aussi de vaincre sa peur d’être photographiée qu’elle a depuis toute petite.

Iiu Susiraja n’est pas qu’une photographe, elle réalise également des vidéos où elle se met en scène de la même manière que dans ses photographies, c’est-à-dire de façon originale et décalée.

Iiu Susiraja

Voimanainen, 2011 © Iiu Susiraja

La photographe finlandaise a toujours besoin de voir quelque chose d’humain dans ses photographies. Dans ces travaux, l’être humain, c’est elle accompagnée d’objets divers, souvent en rapport avec la nourriture.

Pour pouvoir prendre ces photos et en même temps poser devant l’appareil, Iiu utilise évidemment le retardateur de l’appareil photo qui est d’environ 12 secondes.

Le but de toutes ces photographies, c’est de s’amuser nous dit a photographe : « Jouer est important même si vous êtes un adulte. » Iiu Susiraja s’amuse à faire l’anarchiste et à avoir l’air drôle et étrange.

Iiu Susiraja

Olympus Digital Camera © Iiu Susiraja

« Le point de départ de mon art, c’est moi et mes sentiments », nous explique l’artiste. La nourriture est également un élément très présent dans son travail. Elle nous explique que c’est comme un matériel pour exprimer son art, « comme l’argile ou la peinture pour certains artistes. » « La nourriture est un matériau intéressant, parce que les gens le mettent dans la bouche, donc, tout le monde a une relation avec lui, une relation très étroite. »

En compagnie d’un Olympus E-510 et maintenant d’un Nikon D800, Iiu Susiraja est totalement seule quand elle travaille, afin d’être dans une atmosphère totalement intime.

Iiu Susiraja

Happy Meal, 2011 © Iiu Susiraja

Malheureusement, Iiu ne sera pas présente au festival Circulation(s). Elle est depuis le mois de janvier et pendant six mois en résidence artistique avec la Fondation Alfred Kordelin à New York, ville mythique pour tous les photographes.

Cependant, l’artiste finlandais n’est pas aux Etats-Unis pour prendre des photos des immeubles, des passants ou même de Time Square. Iiu continu son travail personnel en se prenant en photo et en se filmant. Elle rencontre également des commissaires d’exposition et des artistes. « Le but est de me faire photographier dans un environnement différent de celui de ma propre maison en Finlande » nous explique Iiu Suriraja.

Iiu Susiraja

Hajuton ja Mauton, 2011 © Iiu Susiraja

Pour voir plus de création de Iiu, vous pouvez visionner ses vidéos et admirer ses photographies sur son site. Rendez-vous au Festival Circulation(s) du 17 mars au 6 mai 2018 pour découvrir son travail aux côtés de Judith, Alma, Camille, Guillaume, Thomas, Karin, et bien d’autres !