wKTt8Tdeb5Y

La jeune réalisatrice et photographe Charlotte Abramow a revisité la chanson « Les Passantes » de Georges Brassens en illustration un clip en hommage aux femmes d’hier et d’aujourd’hui. Un clip très photogénique que nous vous partageons en cette journée des droits de la femme.

A 24 ans, Charlotte Abramow s’est vu confier cette vidéo. Elle joue avec la photo pour dénoncer par la beauté. Son message engagé vise à tuer les stéréotypes sur les femmes et à leur rendre hommage.

C’est le directeur de la création chez Havas Paris, Christophe Coffre, qui a eu l’idée de faire appel à Charlotte pour remettre au goût du jour les vieilles chansons françaises. Un moyen de faire passer un message mais aussi de faire découvrir aux jeunes les musiques qui ont fait bouger leurs grands parents.

Pour renforcer son propos, Charlotte a invité des personnalités comme les actrices Claire Laffut et Déborah Lukumuena, la chanteuse Angèle, ou encore la journaliste Alice Pfeiffer et la réalisatrice Marion Séclin. Un joyeux groupe qui déambule dans un décor épuré, coloré et plein d’espoir.

A travers les portraits mais également des représentations de sexe féminin, de tâches de sang, de danses ou de corps nus, Charlotte Abramow tente de casser les stéréotypes avec humour. En effet, le poids, les règles, le plaisir sexuel et j’en passe sont encore des sujets délicats à aborder en société et pourtant si naturel.

Cependant on peut se demander la pertinence du mélange. En effet, Georges Brassens parle des femmes qu’il croise dans la rue, sans leur rendre hommage ou dénoncer leurs droits précaires (qui commençait doucement à prendre forme à l’époque).

Charlotte Abromow se défend de ces attaques, nombreuses dans les commentaires de la vidéo, en affirmant avoir voulu montrer l’actualité autour du harcèlement sexuel à travers la chanson et en même temps inviter les femmes à se libérer grâce à la mise en scène.

Ainsi, les images sont donc souvent en décalage avec les paroles de la chanson, sans que cela puisse totalement nous rebuter. En effet, le contraste est également intéressant dans le domaine de l’art puisqu’il permet non seulement de faire passer un message fort mais en plus de montrer l’évolution des sociétés.

La jeune génération a également une place large, en montrant par exemple deux adolescents s’instruire sur la lutte pour le droit des femmes devant une télévision. La tolérance et le respect envers les femmes et quiconque passent par l’éducation, et tant que beaucoup de personnes n’auront pas compris cet aspect, les droits des femmes, mais aussi des étrangers, des minorités, des homosexuels, des croyants, des athées et autres ne pourront être respectés.

Comme le montre à un moment la vidéo, l’important est de rester soudé et uni contre la haine, la violence et les idées reçues. Alors aimez-vous et respectez-vous, merde <3

Pour ceux qui ont aimé la performance de Charlotte Abromow, vous pouvez faire un tour sur son site pour voir ses autres créations. D’autres clips qui revisitent les vieilles chansons sont à venir alors restez connectés on vous en parlera !