Pour la 8ème édition du Grand Prix « Un Photographe pour Eurazeo », le jury a sélectionné la série photo de Gilles Coulon sur le thème « Ré-enchanter l’entreprise ». Ses oeuvres seront exposées du 17 janvier au 25 février à la Maison Européenne de la Photographie.

Membre du collectif Tendance Floue depuis 22 ans, Gilles Coulon se lance d’abord dans la photographie documentaire en Afrique. Grâce à ses travaux sur la transhumance des peuples du Mali à la Mauritanie, il reçoit le 1er prix World Press Photo en 1997. Jusqu’au début des années 2000, Gilles Coulon découvre et nous fait découvrir l’Afrique à travers ses clichés de la jeunesse au Mali, des habitants du Delta du Niger et de la campagne présidentielle malienne de 1997.

Le photographe s’éloigne ensuite de la photo documentaire pour capturer des moments plus poétiques. La série « White Night » nous fait voyager aux quatre coins de la planète au rythme des néons. Les paysages des quatre saisons « Hiver », « Printemps », « Eté » et « Automne » nous font également voyager en Espagne, en Tunisie, en France et au Mali.

White Nigh Gilles Coulon Eurazeo Lauréat

Série « White Night » 2000 © Gilles Coulon

Sa dernière série intitulée « Estime ou l’intime exposé » coupe radicalement avec les horizons spacieux auxquels le photographe nous a habitué. Ces portraits représentent la jeunesse classée dans la Génération Z. Ces photographies ont été commandées par le ministère de la Culture et de la Communication.

Salle Vendangeurs Gilles Coulon Eurazeo Lauréat

« Ancienne salle des vendangeurs » Ré-enchanter l’entreprise © Gilles Coulon

Cette année, le concours photo organisé par la société d’investissement Eurazeo a choisi le thème « Ré-enchanter l’entreprise » pour sa 8ème édition d’un « Photographe pour l’Eurazeo ». En cette période de mutations du monde du travail et des incertitudes qui les entourent, Gilles Coulon s’empare des bâtiments abandonnés et s’accroche à la fine lumière qui y rentre. Il commente son oeuvre par ces mots : « Pour m’emparer de cette idée, j’ai regardé l’entreprise comme un lieu, une entité, à la fois théâtre et acteur de ce processus. Comme un personnage silencieux qui attendrait son heure pour reprendre sa place, pour dire ce qui a été oublié. Et si ré-enchanter l’entreprise était tout simplement lui redonner du sens, de l’humain ? ».

Son travail a fasciné le jury du lauréat, dont Patrick Sayer, président du Directoire d’Eurazeo : « Le travail de Gilles Coulon, notre lauréat 2017, nous a plu car il propose, à l’aune de la disruption digitale, une vision originale, intrigante, énigmatique de ce thème. »

Gilles Coulon Eurazeo Lauréat Ré-enchanter l'entreprise

« Travaux de restauration du nouveau caveau » Ré-enchanter l’entreprise © Gilles Coulon

L’an passé, Marc Krüger avait également envouté le jury avec sa série « Sunrise » pour le sujet « Nouveaux horizons ». Des clichés troublants pris pourtant dans des scènes de la vie quotidienne. Les personnes en mouvement sont immortalisées en train de déambuler dans un parc de jeu citadin ou bien en pleine promenade en forêt. Une façon de nous faire comprendre que les nouveaux horizons sont tout autour de nous si l’on parvient à y être attentif.

Eurazeo Marc Kruger Sunrise Laureat Prix

« Sunrise » © Marc Kruger, gagnant de la 7ème édition du prix « Un Photographe pour Eurazeo »

En plus des oeuvres de Gilles Coulon, les gagnants des années passées seront représentées à la Maison Européenne de la Photographie pendant toute la durée de l’exposition. Vous y trouverez par exemple la gagnante de 2015, Muriel Bordier avec sa leçon de natation, dont Phototrend vous a déjà parlé ainsi que le travail d’Alexandre Parrot.

Infos pratiques
Maison Européenne de la Photographie
« Un photographe pour Eurazeo »
du 17 janvier au 25 février 2018
du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45
Plein tarif : 9€
Tarif réduit : 5€