Comme l’a dit Leslie Krims « Il est possible de créer n’importe quelle image à laquelle on pense (…) La plus grande source potentielle d’imagerie photographique se trouve dans l’esprit. » Du 4 décembre au 17 février 2018, la Galerie Goutal à Aix-en Provence ouvre ses portes au Festival « Fictions, la photographie aux frontières du réel ». C’est l’occasion de découvrir divers univers de photographie fictionnelle et de mise en scène.

La galerie Goutal a souhaité exprimer son soutien à la photographie de composition et de mise en scène en accueillant 7 auteurs photographes qui questionnent les limites entre réalité et fiction dans des univers proches du cinéma, de la science fiction, de l’imaginaire et de l’abstraction.

Le photographe norvégien Ole Marius Jorgensen, reconnu mondialement et ayant reçu de nombreuses distinctions pour son oeuvre, est mis à l’honneur avec son travail fictionnel de mise en abyme, reprenant les codes esthétiques du cinéma associés à ses impressions personnelles.

© Ole Marius Jorgensen

L’exposition est également l’occasion de (re)découvrir les images oniriques de Julie de Waroquier, les images documentaires subjectives de Pierre Ollier qui nous emmène dans le désert de Tabernas en Espagne et rend hommage au réalisateur Sergio Leone et les fictions narratives d’Olivia et Vincent Goutal. François Ronsiaux nous projète à la période de la fonte des glaces impliquant la cessation de la productivité humaine avec ses photos d’anticipation. Philippe Calandre nous transporte dans ses utopies et Pierre Vogel aux portes de l’abstraction.

© Pierre Ollier

© Julie De Waroquier

Oscillant entre réel, imaginaire et abstraction, le recours à la fiction permet aux photographes de cette exposition collective d’exprimer des choses qui dépassent le réel : augmenter le réel d’une perception subjective, réveiller en nous des souvenirs associés au cinéma, capter l’intimité, le secret derrière le vernis du quotidien, déambuler entre rêve et réalité ou faire renaitre un souvenir. Les artistes jouent avec le médium photographique à la fois document et art pour remettre en question notre perception du réel, notre capacité à capter le réel et à nous projeter dans le futur, ainsi qu’à recomposer un univers utopique ou témoin d’une autre réalité avec la technique du photomontage.

Le Festival « Fictions, la photographie aux frontières du réel » est une bonne occasion de découvrir différents artistes de ce segment de la photographie qui nous montre que la photo est un moyen idéal pour repousser toujours plus loin les limites de la réalité.

Informations pratiques
FICTIONS, La Photographie aux frontières du réel
Du 4 décembre 2017 – 17 février 2018
Galerie Goutal, 3ter rue Fernand Dol,
13100 Aix-en-Provence