Gunnar Krueger est un photographe basé à Berlin. Dans le large champ de la photographie, sa préférence va au documentaire, à la photographie de rue et de voyage.

Dans la série de photographie contemporaine « Golden Age », le photographe s’interroge sur la campagne électorale de 2016 de Donald Trump et sur son élection à la tête de l’Amérique. Le photographe a été jusqu’à dormir dans l’hôtel Trump de Las Vegas le soir de l’élection. « Golden Age » tend à représenter l’illusion américaine, celle représentée par la campagne de Donald Trump, et celle du rêve américain que promeut la ville de Las Vegas. Pour exprimer son témoignage sur ce fait de société, Gunnar Krueger mêle photographie sociale et photographie de rue.

© Gunnar Krueger

En capturant des détails, des scènes, des costumes représentatifs, Gunnar Krueger dénonce ce monde illusoire de la campagne de Donald Trump et de l’image renvoyée par Las Vegas. Machines à sous, canapés dorés, panneaux réflecteurs dorés, il travaille également sur les jeux de transparence et sur la lumière dans certaines de ses photographies pour lui donner un aspect doré.

« L’âge d’or » fait référence à une illusion, un mythe assimilé à la couleur or, pour le côté paillettes de la campagne de Donald Trump et de Las Vegas ainsi que pour la promesse d’un monde prospère et mythique. Gunnar Krueger documente la séduction du voyageur, du spectateur aussi bien que celle du votant.

© Gunnar Krueger

« Ce n’est pas à propos de vous, M. Le Président. C’est à propos des personnes qui s’entichent de quelque chose ou de quelqu’un. Je vous ai vu faire campagne au Palazzo avec ses murs couleur or. J’ai observé vos supporters qui espéraient un meilleur futur. Je me suis inquiété.
Qu’est-ce que ça fait de résider dans une tour en or ? J’ai dormi dans votre hôtel cette nuit. Vous avez gagné. »

Ce sont les mots qui accompagnent la série, le photographe berlinois s’interroge sur ce que représente l’élection de Donald Trump, « Est-ce un début ou est-ce une fin ? »

© Gunnar Krueger

© Gunnar Krueger

Pour découvrir les autres photographies de la série, rendez-vous sur le site de Gunnar Krueger.