DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Aujourd’hui, nous découvrons le sac photo polyvalent de Chrystèle Martin.


Je suis photographe amatrice depuis 2012. Ayant la chance de vivre en Auvergne, j’ai naturellement commencé par photographier ses superbes paysages volcaniques. Mais, au bout de quelques années, je me suis tournée vers la photo de rue pour apprendre à saisir des instants sur le vif. Depuis peu, je me suis remise à l’argentique car c’est une bonne école. La photo est une passion que je partage avec mon compagnon lui aussi photographe amateur.

Mon matériel :

  • Sac photo Lowepro Fastpack 200 : je l’ai depuis mes débuts en 2012. Je l’avais pris pour son côté pratique : un compartiment pour le matériel photo et un autre pour les affaires personnelles.
  • Canon EOS 7D : le boîtier que je voulais depuis mes débuts en photo. Je l’ai acheté pour remplacer mon EOS 450D. Il me sert surtout pour l’architecture, domaine dans lequel je débute, et le paysage que je pratique de temps à autre.
  • Sigma 17-50mm f/2.8 EX DC OS HSM EX : mon objectif de prédilection qui remplace le 18-55 basique de mes débuts. Je m’en sers surtout pour faire de la proxy, de la photo alimentaire
  • Canon 10-22mm f/3.5-4.5 USM : cet objectif me sert surtout pour la photographie de paysages urbains et naturels.
  • Fujifilm X30 : un compact que j’aime beaucoup. Il est très pratique pour la photo de rue car il possède un écran orientable et, en le paramétrant correctement, il ne fait aucun bruit au moment du déclenchement. Je voulais un compact qui me suive partout même quand je ne prends pas le sac photo.
  • Canon AE-1 : mon reflex de prédilection. J’aime par-dessus tout photographier en argentique et il me fallait un boîtier performant. Pas d’autofocus, mais le télémètre à coïncidence est un véritable bonheur, je n’aime pas la facilité… En argentique, l’erreur est beaucoup moins permise qu’en numérique parce qu’elle a un coût financier. J’aime aussi cette idée du déclenchement unique. L’approche photographique est totalement différente qu’en numérique.
  • Canon FD 50mm f/1,8 : l’objectif de l’AE-1 et c’est le seul que j’utilise sur ce boîtier. Tout photographier avec une seule focale fixe est un excellent exercice photographique.
  • Des films argentiques : en règle générale je photographie avec la pellicule Ilford HP5. Mais j’aime bien tester d’autres films pour les différents rendus argentiques.
  • Trépied Benro A2692T équipé d’une rotule Benro V1
  • Porte-filtre + bague d’adaptation + filtre ND8 dégradé Gris neutre, le tout dans la marque Cokin : pour les photos de paysage uniquement, qu’ils soient urbains ou en pleine nature.
  • Couteau suisse Victorinox Super Tinker : cadeau offert par mon compagnon et qui est toujours dans mon sac photo. Très pratique pour dévisser le plateau du trépied.
  • Nettoyant optique et chamoisettes qui vont avec. Faut bien nettoyer son matériel si besoin est.
  • Un petit Playmobil photographe affectueusement appelé la Playmographette, offerte par mon compagnon. Il m’arrive de la mettre en scène lors de mes sorties photo.
  • Bonbons au menthol qui me suivent partout parce que je suis addict.

Je vous ai rajouté une photo du sac fermé car c’est comme ça que je cale mon trépied vu qu’il n’y a pas de porte-trépied dessus. Il a bien fallu trouver une solution.

© Chrystèle Martin

© Chrystèle Martin

© Chrystèle Martin

Vous pouvez retrouver Chrystèle Martin sur Facebook et sur Flickr.