DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Aujourd’hui, nous découvrons le sac de photo très complet de Nicolas Logerot. 


Photographe professionnel dans le Jura, je suis spécialisé dans la photo d’architecture immobilière ainsi que la photo commerciale et publicitaire de produits, en studio, pour les entreprises. La photo de paysage et plus une passion. J’aime découvrir des paysages et attendre la bonne lumière qui mettra en valeur ce qui s’offre devant moi.

La photo de paysage c’est avant tout de la patience. Saisir un paysage au bon moment sous une lumière adéquate et transmettre une émotion et retranscrire une atmosphère, une ambiance.

Mon sac photo idéal… je pense qu’il n’y a pas de sac idéal. Je pense qu’il y a un sac adapté à chaque situation. Je possède 4 sacs, des valises Pelican, des malles pour transporter des équipements de studio et divers sacs pour trépieds lumière et accessoires, que j’organise en fonction des différents travaux à effectuer.

Quoi qu’il en soit, pour la photo de paysage, j’aime prendre mon sac LowePro Pro Trekker 450 AW. Il est imposant, on peut mettre beaucoup de matériel dedans sans pour autant en ressentir le poids. Ce sac est bien conçu et repartit assez bien la charge sur le doc. Les sangles sont larges et agréables.

Mon seul regret, toutes ces petites sangles servant à régler le moindre compartiment du sac. C’est en soit un bon point, mais il y en a partout et elles sont sans arrêt en train de se prendre partout, ça me rend fou. LowePro devrait revoir son système !

Côté positif, ce sac possède un compartiment supérieur ou l’on peut ranger tout un tas d’accessoires. Il parait même que l’on peut le mettre en sac banane, jamais essayé ! Dans ce compartiment, je range les lampes, outillage, gaffer, boussole, tissus microfibre, matériel de nettoyage, poncho, etc…

Côté matériel, voici ce que j’utilise :

  • 1\. Canon EOS 5DSr. Je l’utilise depuis environ 1 an maintenant et je suis accro à la restitution des plus fins détails que ce boitier est capable de produire. Excellente qualité d’image et une définition étonnante et une bonne dynamique. Il est muni d’attaches Peak Design Anchors.
  • 2\. J’utilise 2 cartes Sandisk de 128 Gb (compactFlash & SD) en écriture simultanée. La taille des fichiers du 5DSr est assez imposante et cela sécurise le risque de perte si une carte plante. La carte SD à une vitesse d’écriture inférieure à la CF mais je suis un « One frame per second man » alors ça ne me gène pas!
  • 3\. Loupe Hoodman CH32, pratique pour vérifier le LCD du boitier en plein soleil.
  • 4\. Canon EF 70-200mm f/2,8L IS II USM. Une optique exceptionnelle même si parfois une version f/4 plus légère serait la bienvenue, mais on pas pas se plaindre !
  • 5\. Canon EF 24-70mm f/2,8L II USM. Une optique polyvalente au piqué fabuleux.
  • 6\. Canon TS-E 24mm f/3,5L II. Je ne peux plus me passer de cette optique. Une fois qu’on y a gouté difficile de revenir en arrière. Pour garder les verticales « verticales », avoir une profondeur de champ étendue, obtenir des angles de vue impossible avec des optiques conventionnelles, bref du bonheur!
  • 7\. Canon TS-E 17mm f/4L. Tout comme le TS-E 24mm, une qualité d’image à coupé le souffle et homogène sur toute la surface whaou !
  • 8\. Multiplicateur Canon EF 1,4x III. Même si je l’utilise de moins en moins à cause de la dégradation de l’image qui est assez marquée avec les 50 millions de pixels du 5DSr, il peut dépanner lorsque l’on est un peu court. Couplé avec le 24 TS-E qui normalement n’est pas censée être compatible, il fonctionne assez bien et permet d’obtenir une focale à peu près équivalente à un 35mm à décentrement.
  • 9\. Chargeur de batterie. Lors de longs séjours, indispensable sinon il reste à la maison.
  • 10\. Sangle Tamrac, souple et confortable avec système de clips Peak Design, pratique pour changer avec mes autres boitiers. Je n’ai jamais utilisé les sangles d’origines Canon qui « coupent » la nuque ! Direction poubelle !
  • 11\. Trépied carbone Gitzo GT3542XLS pouvant atteindre une hauteur de 2m. Léger, stable et résistant, couplé à une tête Manfrotto 405 et un leveler Gitzo GS3121LVL, c’est une configuration polyvalente et fiable.
  • 12\. Pare-soleil pour le 24-70 et le TS-E 24, oui toujours utile en plein soleil.
  • 13\. Bague d’adaptation LeeFilter de différents diamètres. Dia. 58, 72,77,82 mm et bague d’adaptation pour le Canon TS-E17\. Je rêve d’optique ayant le même diamètre de filetage de filtre !
  • 14\. Télécommande Canon TC-80N3 avec plein de fonctions utiles et inutiles. Lol. De quoi satisfaire tout le monde.
  • 15\. Niveau à bulle, requis pour une meilleure précision que le niveau électronique du boitier, comme pour des travaux d’architecture. Mais pour dire vrai il reste souvent au fond du sac maintenant.
  • 16\. Batteries de rechange, INDISPENSABLE !
  • 17\. Boite de rangement rigide et étanche PNY pour carte mémoire, avec en l’occurrence, 2 cartes CompactFlash Sandisk 32 Gb, 2 cartes CompactFlash Lexar 16 Gb, 2 cartes SD Sandisk 32Gb et 1 carte SD Sandisk 16 Gb.
  • 18\. Porte filtres LEE Filter avec en permanence un filtre Lee Landscape Polariser avec une teinte chaude (équivalent 81A) vraiment adapté pour le paysage.
  • 19\. Porte filtres LEE Filter.
  • 20\. Poire soufflante, pinceau de nettoyage pour optique et du Gaffer. J’utilise entre autres le gaffer pour obstruer le viewfinder lors de photos de nuit (plus pratique que le pseudo cache livré d’origine).
  • 21\. Filtre LEE Polarisant Circulaire 100x100mm
  • 22\. Filtre Nisi ND 1000 (3.0) 100x100m
  • 23\. Filtre LEE Little Big Stopper 100X100mm
  • 24\. Filtre LEE Gris Neutre ND1.2 100x100mm
  • 25\. Filtre LEE Gris Neutre Dégradé GND Hard 0.9 100x150mm
  • 26\. Filtre LEE Gris Neutre Dégradé GND Hard 0.6 100x150mm
  • 27\. Filtre LEE Gris Neutre Dégradé GND Hard 0.3 100x150mm
  • 28\. Filtre LEE Gris Neutre Dégradé GND Soft 0.9 100x150mm
  • 29\. Filtre LEE Gris Neutre Dégradé GND Soft 0.6 100x150mm
  • 30\. Pochette pour porte filtres LEE avec polarisant (N°18)
  • 31\. Pochette LEE pour 10 filtres
  • 32\. Petit outillage, tournevis de précision avec divers embouts, couteau suisse du MacGyver et un briquet au cas où je me perds dans la jungle ! Sait-on jamais !
  • 33\. Poncho de sac à doc étanche. Le Lowepro en est équipé mais je ne trouve pas ça très pratique, surtout lorsqu’il s’agit de le faire sécher.
  • 34\. Poncho étanche. Mieux vaut rester au sec !
  • 35\. Lampe frontale. Elle comporte une LED rouge pratique pour les photos d’astronomie.
  • 36\. Lampe Nitecore MH27 de 1000 lumens réels ! Cette lampe est tout simplement un monstre de puissance dans un petit corps compact. Son faisceau atteint les 400m. Nitecore est une des meilleures marques de lampe, la puissance de leur lampe est vraiment exceptionnelle.
  • 37\. Boussole. Sans commentaires.
  • 38\. Divers chiffons en microfibre pour nettoyer et sécher les optiques en cas de pluie.
  • 39\. Barres de céréales. Coup de fatigue, petite fringale sur la route ou en attendant la lumière! sait-on jamais.
  • 40\. L’eau c’est la vie. Ne jamais oublier de prendre de l’eau (pas de vie hein). Elle tient dans la poche latérale du sac.
  • 41\. Malgré que je ne les mets bien évidemment pas dans le sac, mais à mes pieds, j’ai jugé bon de préciser que de bonnes chaussures sont indispensables, surtout avec un certain poids sur le dos. Ne pas négliger aussi de bonnes chaussettes !
  • 42\. Boite métallique contenant des cartes de visite. On ne sait pas sur qui on peut tomber, autant lui laisser un souvenir !
  • 43*. En Option: Disque dur Wifi 1Tb avec lecteur de cartes SD. Lors de long séjour il est utile d’effectuer des sauvegardes régulières.
  • 44\. Batterie de secours, pour recharger le téléphone par exemple.
  • 45\. iPhone 7 pleins d’apps, PhotoPills, PoiViewer, GoogleMaps, Waze, The Photographer Ephemeris, GeotagPhoto, Viewranger, Altimeter, Deezer, MeteoCiel, InfoClimat, SkyWalk, SkySafari, LEE Stopper, Sun Seeker, iDofCalc … et sert à téléphoner aussi !
  • 46*. Avec le macbook, HyperDrive Thunderbolt 3 USB-C Hub pour MacBook Pro 2016. Toutes les connectiques nécessaires et un lecteur de carte SD intégré pour décharger les photos.
  • 47*. En option: Indispensable lors de longs séjours, MacBook Pro 2016 de 15″, malgré les mauvaises critiques surtout au niveau des ses ports avant-gardistes, je ne vois aucun problème avec l’Hyperdrive. Le LowePro Pro Trekker 450 AW est fourni avec une housse amovible permettant de le ranger dans la poche en façade du sac. Très pratique, mais attention aux chocs ! Niveau performance, le MacBookPro 2016 assure très bien le traitement des fichiers d’un 5DS aussi bien sur Lightroom que photoshop.
  • 48\. Lunettes de soleil. Oui sur le nez pas dans le sac, mais le nombre de fois ou je les ai oublié!
  • 49\. Montre Suunto Traverse Graphite, équipé d’un GPS, altimètre, baromètre, boussole elle indique également le levé et couché du soleil suivant sa position. Super pratique.
  • 50*. En option: Canon EF 100mm f/2,8L Macro IS USM. Optique somptueuse. Je l’embarque au besoin sinon elle reste au studio.
  • 51*. En option également: Canon EF 85mm f/1,2L II USM. Disons, la Rolex ! Une optique époustouflante. En paysage il est rare que je l’embarque mais parfois, pour avoir de jolis fonds flous ou pour des photos à la tombée de la nuit à la volée. Seul point négatif, son poids ! Mais quand on aime on ne compte pas !

Voilà pour mon sac paysage. Parfois je prends moins de matos, tout dépend de ce que je vais faire et de mon humeur.

En plus de tout ceci, j’aime prendre des cartes IGN papier, rien ne remplace une vrai carte sur le terrain, même si les téléphones d’aujourd’hui sont hyper pratiques et précis, la taille de l’écran est toujours un inconvénient.
J’ajouterais à cela, une bonne casquette et crème solaire l’été, des vêtements chauds et adaptés l’hiver et beaucoup de volonté lorsqu’il s’agit de sortir de la couette quand le réveil sonne à 3 ou 4 heures du mat pour être sûr d’arriver à la bonne heure sur le site.

J’ai développé une configuration au fil des années avec laquelle je suis à l’aise et avec laquelle je peux m’adapter à différentes situations. Il s’agit de matériel fiable qui ne m’a jamais lâché.

© Nicolas Logerot

© Nicolas Logerot

© Nicolas Logerot

Retrouvez le travail de Nicolas sur son site et sur Instagram