C’était il y a 20 ans ! Alors qu’aujourd’hui prendre des photos et vidéos avec nos smartphones et les envoyer instantanément paraît plus que banal, il y a à peine 2 décennies cette possibilité n’était que pure fiction. Et puis Philippe Kahn l’a fait le 11 juin 1997. Car, ce jour-là, en plus d’assister à la naissance de sa fille Sophie, il fait aussi naître la photographie mobile.

Dans cette vidéo (en anglais) marquant les 20 ans de cette découverte, on suit l’histoire invraisemblable de ce futur père qui crée l’une des technologies qui a changé le plus notre quotidien. On le voit faire la course vers la maternité tout en pensant au moment de la naissance de sa fille qu’il aimerait immortaliser et partager instantanément avec son « Polaroïd du 21ème siècle ».

Le Wifi n’existant pas encore en 1997, Philippe Kahn doit faire avec les moyens du bord à la maternité. Pour connecter son portable, un Motorola Starac, très populaire à l’époque, avec le premier appareil photo numérique à écran LCD, le Casio QV-10, il utilise un câble récupéré sur le téléphone intégré à sa voiture.

Il soude le tout et emporte son attirail à la salle d’accouchement : l’appareil photo est connecté au portable par le câble récupéré, lui-même branché à l’ordinateur, lui-même connecté au serveur installé dans sa cuisine. Enfin, au moment où il tient sa fille pour la première fois dans ses bras, il la prend en photo, puis il envoie juste après cette image par email, accompagnée d’un message, via son serveur. Plus de 2000 personnes (famille, amis, collègues de travail) le reçoivent… Et c’est le début d’une révolution technologique. D’ailleurs la première photo de sa fille est sélectionnée en 2016 par le Time Magazine pour sa liste des 100 photos les plus influentes de tous les temps.

Sophie et la naissance de la photographie mobile

Sophie et la naissance de la photographie mobile

20 ans après, la photo mobile fait partie intégrante de notre quotidien et ne cesse de repousser les limites de sa qualité et de ses possibilités. Une chose est sûre, en 1997, le même jour qu’une petite fille nommée Sophie, est née une invention qui a radicalement changé notre façon de communiquer en société.