© Hugo Merle - "Yellow Wish"
Inspiration 0

La sélection Phototrend des meilleures photographies d’art sur ArtPhotoLimited

En partenariat avec la plateforme de vente de photographie d’art en ligne ArtPhotoLimited, Phototrend vous fait découvrir une sélection d’artistes photographes qui proposent leurs photographies d’art en édition ultra limitée.

Pour cette septième sélection, nous vous faisons voyager à New-York et en Islande, explorer des lieux abandonnés avec de la photo urbex et découvrir un autoportrait original et glacé.

Olivier Reynes

Après avoir étudié les arts graphiques en Arizona, Olivier Reynes est retourné en France pour travailler en décoration d’intérieur. Touche-à-tout dans les arts (dessin, peinture, musique), il ajoute une autre corde à son arc avec la photographie qu’il découvre en autodidacte. De son expérience de vie passée aux Etats-Unis, il en retient une certaine passion pour les voyages et pour ce pays en particulier.

Sa photo de « Manhattan », aux tons rosés du coucher de soleil, fait partie de ses séries au style urbain, que ce soit en France ou aux Etats-Unis. Ici, les couleurs du ciel s’harmonisent avec celles des bâtiments et du pont de Manhattan.

© Olivier Reynes - "Manhattan"

© Olivier Reynes – « Manhattan »

Loïc Lecomte

Originaire de Rouen et photographe autodidacte, Loïc Lecomte pratique la photographie sérieusement depuis 4 ans, notamment l’urbex. Ainsi, il explore et immortalise des lieux abandonnés, voyant en eux des témoins du passé. Sa particularité, c’est qu’il associe à chacune de ses photos sélectionnées, une chanson dont il prend le titre pour nommer l’image.

Cette photo est un bon exemple de son univers aéré et de son exploration en photographie urbex, et ici, en exposition longue. Elle tire son nom, « Stella’s Other Waltz », d’un titre de chanson du groupe « Tired Tape Machine ».

© Loïc Lecomte - "Stella's Other Waltz"

© Loïc Lecomte – « Stella’s Other Waltz »

Hugo Merle

Vivant actuellement à Lyon, Hugo Merle est un jeune photographe de 26 ans, autodidacte, attiré par le monde de l’art en général (cinéma, musique, peinture…). Il s’inspire notamment du cinéaste David Lynch, du peintre Francis Bacon et du photographe Storm Thorgerson. De ses inspirations, il en réalise des photos créatives à l’atmosphère surréaliste où le cadrage, les couleurs et les poses jouent un rôle important dans le résultat esthétique final.

Cet autoportrait, qu’il a réalisé en posant dans une eau glaciale un parapluie à la main, représente son style original et jouant sur les mises en scènes surréalistes. Avec « Yellow wish », il crée une esthétique visuelle personnelle que l’on peut librement interpréter.

© Hugo Merle - "Yellow Wish"

© Hugo Merle – « Yellow Wish »

Jerome Andriolet

Vivant actuellement à Bordeaux, Jerome Andriolet explore différents thèmes en photographie : du paysage à la photo de studio en passant par le sport et la photo dite « lifestyle ». Très présent sur les réseaux sociaux, il partage ce travail varié sur de nombreuses plateformes, mais sur ArtPhotoLimited il met surtout en avant ses photos de paysage.

Comme le prouve cette photo de la cascade « Skógafoss » en Islande, Jerome Andriolet a beaucoup voyagé : Islande, mais pas seulement, Istanbul, Québec, Tokyo également… Nombre de ses photos donnent envie de voyager et de se bouger. Ici, le cadrage de la cascade en contre-plongée donne un dynamisme à l’image.

© Jerome Andriolet - "Skógafoss"

© Jerome Andriolet – « Skógafoss »

David Décamps

Jeune photographe autodidacte de 26 ans et originaire d’Amiens, David Décamps commence la photo en 2013 alors qu’il vit aux Etats-Unis, pas loin de New-York. Il pratique beaucoup la photo de rue, en couleur ou en noir et blanc, s’inspirant de l’environnement américain qui l’entoure et essayant de capter les détails et les moments furtifs qui peuvent passer inaperçus.

Cet intérêt pour la photo du moment se voit bien avec sa photo « About time » qui représente un homme installé sur un tabouret, juste en face d’une grande affiche exhibant une montre. David Décamps explique qu’il remarque l’homme de par son immobilisme contrastant avec le reste de la foule dans la rue. Ce n’est qu’après s’être approché et avoir pris la photo qu’il aperçoit la montre donnant l’impression que l’homme est assis à l’intérieur du cadran. Comme un symbole du temps.

© David Décamps - "About time"

© David Décamps – « About time »

N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil aux autres photographes et artistes représentés sur ArtPhotoLimited et à choisir une de leurs photographies d’art en tirage ultra limité. Rendez-vous à la prochaine sélection !

En savoir plus sur ArtPhotoLimited.

728×160 Profoto B1x

Articles qui pourraient vous intéresser

  • Guides d’achat 300×300