La galerie d’art Da-End ouvre une nouvelle exposition associant les images du photographe japonais Satoki Nagata et les sculptures de verre de la plasticienne vietnamienne vivant aujourd’hui en France, Kim KototamaLune. Présentée du 18 mai au 24 juin 2017, l’exposition « Synapsis » fonde ce mariage improbable sur un élément central de la neuroscience (et de nos matières grises !) : les synapses.

Définie en 1897 par le physiologiste britannique Sir Charles Scott Sherrington, la synapse désigne le point de jonction entre deux cellules nerveuses leur permettant de se transmettre des informations. Pourquoi donc donner ce nom à cette exposition, en faisant un lien avec un domaine scientifique qui semble bien éloigné de la photographie ? En assemblant leurs projets, les deux artistes ont en fait cherché à explorer cette idée d’interconnexion, presque invisible puisque liée aux phénomènes internes des corps.

© Courtesy of Satoki Nagata and Galerie Da-End

© Courtesy of Satoki Nagata and Galerie Da-End

Ainsi, l’on découvre dans cette exposition les images de Satoki Nagata, ancien neuroscientifique, passionné par la photographie et qui a décidé de combiner ces deux univers. Il interprète ce phénomène purement scientifique de connexion synaptique par le biais d’un concept bouddhiste considérant que l’existence humaine n’est justement qu’affaire de relations et d’interconnexions.

Il photographie alors des figures de passants et d’anonymes dans les rues de Chicago, sa ville de résidence aujourd’hui, en les associant à des jeux de lumière. Pour cela, il combine de la longue exposition et du travail au flash afin de faire fusionner les silhouettes dans l’environnement urbain.

© Courtesy of Satoki Nagata and Galerie Da-End

© Courtesy of Satoki Nagata and Galerie Da-End

Ses images, en noir et blanc, semblent s’associer parfaitement aux sculptures uniques de verre filé de Kim KototamaLune, répondant à leur formes, leur délicatesse, leur luminosité. Mais c’est en prenant connaissance de la technique de construction et en observant l’esthétique de ces sculptures faisant penser à des réseaux neurologiques que l’on prend conscience de leurs points communs avec le travail de Satoki Nagata et la neuroscience.

© Courtesy of Kim KototamaLune and Galerie Da-End

© Courtesy of Kim KototamaLune and Galerie Da-End

En effet l’artiste plasticienne élabore ces sculptures en filant le verre, en état liquide, soudure après soudure, donnant progressivement naissance à cette forme en réseau. Elle montre ainsi les possibilités infinies qu’offrent la science et l’art par la modification des molécules d’un élément (ici le verre) pour passer d’un état à un autre (du liquide au solide par exemple).

Le résultat semble atypique mais révèle une certaine harmonie inattendue entre ces univers a-priori très différents.

© Courtesy of Kim KototamaLune and Galerie Da-End

© Courtesy of Kim KototamaLune and Galerie Da-End

Le vernissage de l’exposition « Synapsis » a lieu le jeudi 18 mai 2017 entre 18h et 21h à la galerie Da-End.

Informations pratiques
« Synapsis » – Satoki Nagata et Kim KototamaLune
Du 18 mai au 24 juin 2017
Galerie Da-End
17 rue Guénégaud 75006 Paris
Du mardi au jeudi 14-19h. Vendredi et samedi 11-19h.