Cette semaine, le prestigieux concours de photojournalisme a annoncé les gagnants des 8 catégories de sa 60ème édition. Et c’est le photojournaliste Burhan Ozbilici qui a remporté le prix World Press Photo of the Year avec sa capture de l’assaillant syrien ayant assassiné le diplomate russe dans une galerie en Décembre dernier.

Mais quels ont été les boitiers utilisés pour capturer ces images gagnantes ? Le site espagnol Photolari a fait le tour des données Exifs disponibles pour ensuite réaliser des graphiques informatifs montrant la répartition des marques et des modèles d’appareils utilisés pour les photos vainqueurs de ce concours. Sur les 45 photos gagnantes, les données ne sont pas accessibles pour 10 d’entre elles (c’est la barre jaune de 9% indiquant “sin datos” sur le schéma suivant).

© Graphique réalisé par Photolari - Répartition des marques et des modèles d'appareils photo utilisés pour les images primées au World Press Photo 2017

© Graphique réalisé par Photolari – Répartition des marques et des modèles d’appareils photo utilisés pour les images primées au World Press Photo 2017

Sans grande surprise, c’est le Canon 5D Mark III qui est mis à l’honneur par la sélection : c’est le boîtier qui a été utilisé pour la World Press Photo of the Year et au total, il a capturé 9 des photos primées. Pour le World Press Photo de 2016, c’était déjà son petit frère, le Canon 5D Mark II qui était à l’origine de la photo de l’année.

© Graphique réalisé par Photolari - Répartition des marques photo utilisées par les photographes primés du World Press Photo 2017 en pourcentage

© Graphique réalisé par Photolari – Répartition des marques photo utilisées par les photographes primés du World Press Photo 2017 en pourcentage

Le second boitier le plus utilisé est le Canon EOS 1D X, comptant 5 des entrées gagnantes. Au total, la marque Canon représente 55,5% des appareils utilisés par les photographes récompensés du concours. Nikon suit derrière avec 30,55% : la marque est mise à l’honneur avec 3 images obtenues au D4s et 3 photos prises par le D810. Ce sont les deux leaders qui dominent le (faible) reste des quelques marques représentées, avec 3 images de Fujifilm (X-T1 et X100), une au Leica M (le type 240 de Peter Bauza) et une au Pentax 645Z utilisé par Robin Hammond, le 2ème prix pour la catégorie Portrait.

© Graphique réalisé par Photolari - Répartition du type d'appareil photo utilisé, Réflex / Hybride / Autres en pourcentage

© Graphique réalisé par Photolari – Répartition du type d’appareil photo utilisé, Réflex / Hybride / Autres en pourcentage

Enfin, bien entendu, comparés aux boitiers réflex, les appareils hybrides sont faiblement représentés, uniquement par la présence symbolique de 2 photos capturées par le Fujilm X-T1. Quant aux compacts, c’est le Fujifilm X100 à objectif fixe, utilisé par Michael Hanke, le 1er prix en Sport, qui les met à l’honneur. Cependant, à noter qu’avec les images aux données disponibles, on peut noter qu’aucune n’a été prise avec un argentique ou un smartphone… ce qui est différent des années précédentes !

© Peter Bauza - "Copacabana Palace"

© Peter Bauza – « Copacabana Palace » avec le Leica M (type 240) – 3ème prix en Sujets Contemporains

© Robin Hammond - "Praying for a miracle" avec le Pentax 645Z

© Robin Hammond – « Praying for a miracle » avec le Pentax 645Z – 2ème prix en Portrait

© Michael Hanke - "Youth Chess Tournaments" avec le Fujifilm X100 - 2ème prix en sport

© Michael Hanke – « Youth Chess Tournaments » avec le Fujifilm X100 – 2ème prix en Sport

Les graphiques illustrant cet article ont été réalisés par Photolari et sont utilisées avec leur permission.