C’est au CES 2017, le salon de la high-tech à Las Vegas, que Kodak annonce la réédition de sa pellicule inversible couleur mythique, l’Ektachrome 100. Après avoir lancé une nouvelle caméra Super 8 au CES 2016, la marque revivifie une fois de plus le marché de l’analogique avec la production prochaine de la pellicule au format 135, appelé 35mm, prévue pour le dernier trimestre de 2017. Une annonce qui va ravir les professionnels et les adeptes de l’argentique !

Reconnue pour l’éclat naturel de ses couleurs, la qualité de ses contrastes et la finesse de son grain, l’Ektachrome 100 demeure pendant longtemps l’une des icônes majeures du National Geographic. Ce film inversible couleur, c’est-à-dire qui produit une image positive donc sans inversion des couleurs (au contraire d’un film négatif), se développe selon le procédé E6, encore disponible dans de nombreux labos photo. L’image finale est ainsi adaptée aux projections haute-résolution.

La marque avait décidé d’arrêter la production de cette pellicule en 2012 face à la domination du numérique. Cependant, l’argentique connaît aujourd’hui une recrudescence de popularité, notamment chez les amateurs grâce aux films type Instax et Polaroïd. De plus en plus de photographes peu habitués aux appareils argentiques cherchent à explorer le côté plus artistique et créatif de l’analogique comme produit fini, et ses méthodes manuelles.

Kodak n’a pas encore annoncé le tarif de ce nouvel Ektachrome 100.