Tous les trimestres, EPIC-Stories, la revue du photojournalisme, propose 4 reportages de photographes professionnels. L’occasion de découvrir de nouveaux photographes, leur approche et leur regard face à des faits de société dans le monde entier. Aujourd’hui, EPIC-Stories fait appel au crowdfunding pour son prochain numéro.

epic-stories

Dans le numéro 10, disponible actuellement à la vente, EPIC présente 4 reportages :

  • Dombass, un conflit dans l’est de Capucine Granier-Deferre : un reportage sur le conflit dans l’est de l’Ukraine
  • Faubourg Treme d’Alexis Pazoumian : un reportage sur les après-coups de l’ouragan Katrina dans le quartier de Treme à La Nouvelle Orléans, 10 ans après
  • Wakaliwood, pour l’amour du cinéma ougandais d’Eugénie Baccot : un regard sur l’industrie cinématographique ougandaise, loin d’Hollywood et de Bollywood
  • Au revoir Hasankeyf d’Engin Güneysu : les derniers témoignages de la ville d’Hasankeyf en Turquie, menacée par la construction d’un barrage

Ayant suivi le projet d’EPIC-Stories depuis un moment maintenant, je sais que chaque numéro est un défi pour Jean-Matthieu Gautier, son cofondateur. Photographe et éditeur à l’agence Ciric, Jean-Matthieu a une véritable passion pour le photojournalisme et les histoires qui en découlent.

Difficile, dans un monde de la presse en pleine mutation, de trouver son modèle. EPIC-Stories a fait le pari de proposer une revue papier indépendante de qualité, sans publicité et avec des reportages photo qui se détachent de l’actualité brûlante des autres médias.

Aujourd’hui, « malgré une base d’abonnés mensuels un peu plus importante chaque mois, tout nouveau numéro reste un pari financier », indique EPIC-Stories. C’est pour cette raison que la revue a décidé de se lancer dans un projet de financement participatif via la plateforme KissKissBankBank. L’objectif de 3000€ permettra à Epic-Stories de continuer le développement de sa revue (couvrir les coûts d’impression, rémunérer au mieux les photographes qui signent les reportages).

Pour en savoir plus et aider Epic-Stories à continuer sa mission, cela se passe sur KissKissBankBank. Cela peut-être l’occasion de découvrir la revue ou de vous y abonner. Vous pouvez également vous abonner directement sur le site Epic-Stories.

À l’heure où nous publions cet article, Epic-Stories a collecté 1465€ sur 3000€ et il reste 22 jours.