epiclogoNous vous présentons Epic-stories, une nouvelle revue transmédia dédiée au photoreportage. Née en janvier 2014, Epic-stories propose un format inédit : une revue papier accompagnée d’un site internet où l’on retrouve des reportages ainsi qu’une boutique permettant d’acheter un tirage d’une photo publiée dans la revue ou dans l’un des reportages présent sur le site.

La revue papier

Au lancement, Epic-stories était une revue mensuelle où l’on pouvait découvrir chaque mois un photoreportage d’une vingtaine de photos. Aujourd’hui, le format a changé et Epic-stories est désormais une revue papier trimestrielle de qualité entièrement tournée vers le photojournalisme.

Le numéro #4 présente le travail de 3 photojournalistes : Sophie Garcia, Kalel Koven et Laura Surroca.

Epic-Stories_2

Sophie Garcia, membre du studio Hans Lucas, vit depuis deux ans au Burkina Faso et a réalisé une série personnelle intitulée « Yasoma » (« C’est bon, ça va » en français) où elle présente un pays qui semble vivre une période de transition essentielle.

© Sophie Garcia - Pourquoi on aime Coca

© Sophie Garcia – Pourquoi on aime Coca

Kalel Koven, nouvellement membre du studio Hans Lucas, présente quant à lui « l’autre Istanbul » où il prend plaisir à se perdre pour photographie la rue. Il ne nie pas qu’il s’est inspiré du travail d’Alex Webb. « Rien de tel, pour connaître une ville que de s’y perdre », écrivait le photographe et voyageur Marc Riboud, dont un texte écrit en 2009 à l’occasion des promenades photographes de Vendôme est publié à la suite de la série photo sur Istanbul de Kalel Koen.

© Kalel Koven - Balloons

© Kalel Koven – Balloons

Enfin, Laura Surroca est allé dans les îles Sulawesi pour suivre « le dernier voyage de Ruth ». Dans cette région d’Indonésie, les morts semblent prendre plus de place que les vivants et les funérailles se doivent d’être grandioses, peu importe les ressources de la famille du défunt. Laura est membre du collectif Off Source.

© Laura Surroca - Buffle à la toilette

© Laura Surroca – Buffle à la toilette

Pour terminer la revue, une chronique du journaliste Michel Puech, éditeur du blog A l’oeil sur Mediapart, revient sur cette génération de jeunes photojournalistes freelances après une rencontre avec Edouard Elias. On est d’ailleurs en plein dans l’actualité avec la diffusion du reportage « un baptême du feu » sur Corentin Fohlen.

Epic-Stories_3

Epic-stories est pour le moment vendu en quelques centaines d’exemplaire au prix de 12€ sur le site d’Epic-stories — ainsi que dans quelques librairies qui acceptent de jouer le jeu. La revue est constituée de 80 pages de photoreportages imprimés sur du papier classique demi-mat de 130g d’excellente qualité avec un bon touché.

Epic-Stories_4

Cette revue fait d’ailleurs partie de ces périodiques que l’on conserve bien en vue sur son étagère, comme un livre photo — format duquel il se rapproche plus qu’une simple revue photo.

Le site Epic-stories.com et la vente de tirage photographique

Pour financer ses activités, Epic-stories ne fait pas appel à la publicité mais a fait le pari oser de proposer à la vente sur son site des tirages de toutes les photos présentes dans les reportages photo qu’il présente dans sa revue papier et sur son site Internet.

Epic-boutique

La boutique permet de choisir les photos par reportage, thématique, continent et même par couleur dominante. Il manque cependant à notre avis le choix par photographe, mais cela devrait arriver avec l’augmentation des contributeurs à ce magazine.

Les tirages d’art sont réalisés en série limitée, à partir de 59€ en 30x40cm et jusqu’à 399€ en 60x80cm en contre-collage dibond. Un bon moyen de s’offrir un tirage de collection d’un jeune photoreporter et de soutenir ses activités ainsi que ce média dont l’objectif est de remettre en avant l’image lente et narrative du photoreportage.

L’équipe d’Epic-stories

Derrière cette nouvelle initiative d’édition, deux journalistes : Jean-Mathieu Gautier et Alexandre Marchand. Jean-Matthieu Gautier est journaliste photographe et est fondateur et responsable éditorial d’Epic-stories tout en étant éditeur photo pour l’agence de photoreportage CIRIC. Alexandre Marchand est lui journaliste à l’AFP et apporte son expérience après avoir été publié dans de nombreuses publications françaises et anglophones sur ses photos d’Inde et de Thaïlande.

Notre avis

Epic-stories est une très belle découverte dans ce monde de la presse en pleine mutation et à la recherche de nouveaux modèles. Nous apprécions la qualité à la fois du contenu que du contenant (la revue papier) et vous invitons à découvrir plus en détail le projet Epic-stories sur Epic-stories.com.

Epic-Stories_1