Les annonces d’Olympus

Développement de l’OM-D E-M1 Mark II

On attendait le remplaçant de l’OM-D E-M1. Olympus a profité de la photokina pour présenter l’OM-D EM-1 Mark II. On sait que pour Olympus, l’OM-D E-M1 est son boîtier le plus performant. Avec cette évolution Mark II, Olympus proposera un boîtier plus rapide avec une qualité d’image annoncée comme supérieure – qui aura cru au contraire.

L’OM-D E-M1 sera équipé d’un capteur micro 4/3 de 20 Mpx. Les performances d’autofocus et de vitesse de prise de vue en rafale sont impressionnantes sur le papier. L’AF dispose de 121 collimateurs en croix à détection de phase. Le processeur TruePic VIII permet de réaliser des rafales à 18i/s avec AF en continu et jusqu’à 60i/s une fois l’AF et la mise au point verrouillés. Il s’agit de vitesses de rafale en mode silencieux, donc avec l’obturateur électronique. Le boîtier dispose également d’une fonction capable d’enregistrer 14 images avant le déclenchement.

Pour le reste, le boîtier reprend un système de stabilisation du capteur sur 5 axes. Un double slot SD (compatible UHS-II uniquement sur le slot 1) est présent pour plus de liberté lors de l’enregistrement de vos images (duplication, débordement, enregistrement double selon la qualité). La batterie est annoncée comme plus performante avec un chargement rapide de moins de 2 heures. Le boîtier résiste toujours aux éclaboussures, à la poussière et au gel.

Le boîtier n’est pas encore finalisé et aucun prix ou disponibilité n’a été annoncé.

Mise à jour 02/11/16 : L’OM-D E-M1 Mark II sera disponible à partir du mois de décembre 2016 en boîtier nu à 1 999 €, ou en kit avec le M.ZUIKO DIGITAL ED 12-40mm 1:2.8 PRO à 2 599 €.

Nouveaux objectifs : Zoom ED 12-100mm f/4 IS, 30mm f/3.5 Macro et 25mm f/1.2

A quoi sert un appareil compact et léger si les zooms sont lourds et encombrants. Pour répondre à cette remarque, Olympus sort un nouveau zoom 12-100mm (équivalent 24-200mm en 24×36) à ouverture constante f/4. C’est un objectif qui couvre une plage de focale très large avec une qualité pro (f/4 constant), un système de stabilisation optique, une construction étanche et une distance de mise au point minimale de 1,5cm.

L’objectif M. Zuiko Digital ED 12-100mm f/4 IS Pro sera disponible à partir du mois de novembre 2016 au prix public de 1299€.

Deux autres objectifs fixes ont été annoncés : le 30mm f/3.5 Macro et le 25mm f/1.2 pour portraits. Ces deux objectifs, équivalents à un 60mm et un 50mm, sont bienvenus dans la gamme d’objectifs Micro 4/3. L’objectif 30mm macro dispose d’une distance de mise au point minimale de 9,5cm avec un rapport de grossissement de 2.5x. Pour les portraits, le 25mm f/1.2 est très lumineux et dispose d’une construction étanche et solide (410g) avec pas moins de 19 lentilles.

L’objectif M. Zuiko Digital ED 30mm f/3.5 Macro est disponible dès maintenant au tarif de 299€ alors que l’objectif M. Zuiko Digital ED 25mm f/1.2 Pro sera disponible à partir d’octobre au tarif un peu élevé de 1299€.

Flash FL-900

Pour compléter le nouveau OM-D EM-1 Mark II, Olympus lance son flash professionnel FL-900. Son nombre guide est de 58 à ISO 100. Le flash permettra la prise de vue en rafale ultra-rapide (pas de chiffre annoncé pour le moment) et résiste à la poussière, aux éclaboussures et au gel (-10°C). Il est compatible TTL-Auto ainsi que manuel et peut servir d’éclairage constant en vidéo grâce à sa LED offrant un éclairage de 100 Lux à 1m. Son poids est de 382g (hors batteries).

Le flash FL-900 sera disponible à partir du mois de décembre 2016 au prix public de 599€.

Olympus PEN E-PL8

Après l’E-PL7, Olympus renouvelle son petit COI dont l’argument principal était son écran orientable pensé spécialement pour la prise de selfies. Avec le PEN E-PL8, Olympus renouvelle son boîtier tout en conservant l’écran orientable et tactile, le capteur Micro 4/3 de 16,1 Mpx.

Son design et sa finition cuir l’orientent vers un public soucieux d’avoir un beau boîtier. Olympus indique même que le boîtier « marie des courbes clairement féminines à des fonctionnalités sociales idéales pour les blogueurs, les fashionistas et les Millennials ». Et en effet, en plus d’être léger et compact, il dispose de nombreux accessoires Fashion pensés pour s’adapter au style du photographe. Au niveau utilisation, l’appareil dispose de filtres et de fonctions d’assistantes à la prise de vue (photo story, live guide, fonction e-portrait, détection des yeux, etc.) qui le placent parmi les appareils photo les plus accessoires (surtout pour les selfies).

Le PEN E-PL8 est disponible à partir du mois d’octobre 2016 dans trois coloris : blanc pur, noir et argent ou en « marron vintage ». Le boîtier coûtera 449 € nu ou 599 € avec un objectif M.ZUIKO DIGITAL ED 14-42 mm 1-3.5-5.6 EZ Pancake.

Service Pro chez Olympus

En parallèle de son OM-D EM-1 Mark II, Olympus annonce des services aux professionnels (équipés de l’OM-D E-M1 Mark II) : extension de garantie, prise en charge des frais d’envoi en cas de réparation, prêt d’un matériel pendant les réparations, entretien et assistance. Trois niveaux existent : Standard Plus (gratuit), Advanced et Elite. Une manière pour Olympus de séduire les professionnels qui affectionnent ces services essentiels.

Les annonces de Panasonic

Panasonic Lumix FZ2000

Les hybrides n’ont pas dit leurs derniers mots. Panasonic annonce le Lumix FZ2000, successeur du FZ1000. L’appareil dispose d’un capteur 1 pouce de 20,1 Mpx et d’un zoom 20x (équivalent 26-520mm en 24×36) avec une ouverture glissante de f/2.8-f/4.5. L’appareil utilise la double stabilisation de Panasonic sur 5 axes et offre une sensibilité max de 25600 ISO. L’écran orientable de 3 pouces devient également tactile. Pour la visée, le FZ2000 fait jeu égal avec le FZ1000 et son viseur éléctronique OLED de 2,36 millions de points.

La 4K est toujours là, avec en plus la Photo 4K (possibilité d’extraire une photo à 30 i/s depuis une séquence) et la fonction Post Focus. L’appareil est équipé du Wifi uniquement (au revoir le NFC).

Au final, ce boîtier doté d’un zoom hypercompact saura sûrement satisfaire les amateurs à la recherche d’un objectif à tout faire. L’appareil est également grandement personnalisable grâce à 10 boutons Fn placés sur l’appareil et le côté de l’objectif.

Le Lumix FZ2000 sera disponible à partir du mois de novembre au prix de 1300€.

Panasonic G80

Avec le G80, Panasonic propose un nouveau boîtier complet qui a tout pour plaire. Il reprend énormément de l’ergonomie du G7 en ajoutant une protection tout temps. Le capteur est également le même que pour le G7 – capteur Micro 4/3 de 16 Mpx sans filtre passe-bas – la double stabilisation (Hybrid IOS) en plus. Les fonctions de base de Panasonic – Photo 4K et Post Focus – sont également présentes. Côté réactivité, le G80 utilise un système AF à détection de contraste accompagné d’un système évitant le pompage lors de l’objectif lors de la mise au point – pratique en vidéo.

En parlant de vidéo, le boîtier filme en 4K UltraHD (3840x2160px) jusqu’à 30 i/s.

L’autonomie étant le point faible des hybrides, Panasonic a travaillé sur un mode éco capable de désactiver différentes fonctions (écran et viseur, les deux plus importants consommateurs) lorsque vous ne les utilisez pas. Le résultat est une autonomie multipliée par 3, à 900 photos. Dans les faits, ce chiffre est un maximum possible, et il est quasi certain que vous serez bien en deçà.

Le Panasonic G80 sera disponible à partir de la fin octobre pour 900€ nu, 1000€ en kit avec le 12-60mm f/3.5-5.6 et 1300€ avec l’objectif 14-140mm.

Panasonic Lumix LX15

Depuis quelques années, le marché des compacts experts se développe très bien, notamment grâce à Sony et son RX100. Chez Panasonic, le nouveau LX15 vient rebattre les cartes. L’appareil est doté d’un capteur 1 pouce de 20,1 Mpx, le même que le FZ2000 fraîchement annoncé. L’appareil utilise un zoom 3x équivalent à un 26-78mm f/1.4-2.8, une optique Leica DC Vario-summilux plutôt lumineuse. Il dispose d’un écran tactile et orientable à 180° qui fait aussi office de viseur, rappelons-le. Le LX15 filme en 4K UHD, dispose du mode Photo 4K, du Post Focus et du Wifi.

En rafale, l’appareil est capable de photographier à 50 i/s avec obturateur électronique ou 10 i/s avec l’obturateur mécanique.

Le Lumix LX15 sera disponible à partir de novembre 2016 au prix de 699€.

Développement du Panasonic GH5

Durant la photokina, Panasonic a un peu levé le voile sur le GH5, son prochain boîtier prévu pour le premier semestre 2017. L’appareil misera tout sur la partie vidéo, avec notamment la possibilité de filmer en 4K jusqu’à 60 i/s, une première pour un appareil de ce format. En photo, l’appareil annonce également l’arrivée du mode Photo 6K, permettant d’extraire une photo en 6K (18 Mpx) d’une rafale de 30 i/s, ou même une photo en 4K (8 Mpx) d’une rafale de 60 i/s en Photo 4K.

Aucun prix n’est encore annoncé, mais Panasonic montre une fois de plus qu’il est capable de continuer à faire bouger le marché de la vidéo avec un boîtier compact et relativement abordable. Le boîtier devrait cependant sortir aux environs de 2000€.

Plus d’infos en fin d’année, peut-être au Salon de la Photo de Paris ?

Les annonces de Polaroid

Polaroid Snap Touch, l’instantané numérique

Après avoir sorti le Polaroid Snap, la marque revient avec un nouvel appareil « instantané digital », le Polaroid Snap Touch. Cet appareil permet de réaliser des photos et de les imprimer sur du papier ZINK sans encre (2×3 pouces) en une minute.

Par rapport au Snap, le Snap Touch dispose d’un écran tactile et d’une connexion Bluetooth ce qui lui permet de contrôler les réglages facilement et également d’accéder aux photos présentes sur votre smartphone. Ainsi, l’appareil instantané devient également une imprimante instantanée.

Le Snap Touch dispose également d’une résolution de 13 Mpx contre 10 Mpx et peut sauvegarder les photos sur une carte microSD.

L’appareil Snap Touch est vendu en précommande à 180$ sur le site de Polaroid.

1 2 3 4 5 6