La photographie comme art à part entière comprend différents genres que chaque photographe s’approprie. Stéphane Lavoué, lui, s’est fait spécialiste du portrait qu’il exerce notamment pour les grands quotidiens de la presse française et internationale.

La chaîne Arte propose en ce moment une série sur le travail de l’artiste. Onze séquences ont été sélectionnées et Stéphane Lavoué explique les conditions dans lesquelles chaque portrait a été pris, avec plus ou moins de difficulté. Ses modèles varient de figures mondiales comme Bill Gates aux sportifs de haut niveau, quelques hommes politiques avec Vladimir Poutine ou Hassan Rohani, des artistes comme Sebastião Salgado qui lui a révélé sa vocation de photographe, ou encore des commandes de groupe pour La Comédie-Française.

© Stéphane Lavoué, Nabila

© Stéphane Lavoué, Nabila

A partir d’un portrait, Stéphane Lavoué décrit avec précision les minutes ou les secondes qui l’ont mené à obtenir le rendu qu’il souhaitait. Intitulée « Pause photographique », les portraits de cette série reflètent la volonté de l’artiste de saisir une pose représentative du modèle photographié, qu’il y ait une part d’individualité dans chacun de ses clichés. Ainsi, aucun n’est identique. Stéphane Lavoué déroge à la prise de vue classique du portrait, il ne photographie par toujours de face ou à une distance fixe. Ce cadre déstructuré fait ressortir la part d’intimité établie entre le modèle et le photographe, qui d’ailleurs qualifie ces moments par l’expression « rencontre photographique » ce qui souligne un réel échange, au-delà de la simple commande éditoriale.

Les « Pauses photographiques » ne sont pas des vidéos mais une succession de photos illustrant le déroulement des séances de pose, racontées par Stéphane Lavoué en voix-off. Il insiste particulièrement sur le repérage des lieux avec l’installation, ou non, de son studio et sur l’atmosphère dans laquelle la photo a été prise, furtive ou décontractée, entouré ou seul avec son modèle.

© Stéphane Lavoué, Sebastiao Salgado

© Stéphane Lavoué, Sebastiao Salgado

Deux des entretiens sont consacrés à des groupes, la commande effectuée pour La Comédie-Française avec un trombinoscope de tous les comédiens et un travail plus intime nommé « L’Equipage », réalisé à l’impromptu dans un bar de Bretagne et qui dévoile discrètement quelques traits de la personnalité du photographe et ses projets en parallèle.

Retrouvez la série « Pause photographique » sur Arte et tous les portraits et travaux du photographe Stéphane Lavoué sur son site officiel.