Mylène Fernandes, photographe autodidacte française de 28 ans, a réalisé une série photo minimaliste durant ses derniers voyages : Minimal Monument.

Tout a commencé à Paris, lorsqu’elle souhaita photographier des détails reconnaissables, de la ville mais où l’on se poserait inexorablement la question : « Tiens, qu’est-ce que c’est ? Où est-ce que ce détail se trouve ?… ». La première photo de cette série est celle de la Pyramide du Musée du Louvre.

Pyramide du Musée du Louvre - Paris

Pyramide du Musée du Louvre – Paris

Après Paris, d’autres villes se sont ajoutées à ce projet et à chaque voyage, Fernandes explique : « une photo minimaliste ressortait toujours lorsque je photographiai les monuments les plus célèbres. J’ai l’obsession de vouloir présenter sous un angle différent les monuments qu’on a l’habitude de voir de manière plus classique en photos ».

Sacré-Coeur - Paris

Sacré-Coeur – Paris

La photographe l’avoue, cette série n’est pas une série technique : « le but du projet est uniquement d’attiser la curiosité du spectateur et lui montrer l’importance et la beauté des détails qui nous entourent. » La série a été réalisée avec un Nikon D5200 et l’objectif de kit 18-55mm f/3.5-5.6.

Radio City - Liverpool

Radio City – Liverpool

Place du Commerce - Lisbonne

Place du Commerce – Lisbonne

Empire State Building - New York

Empire State Building – New York

Bonne Mère - Marseille

Bonne Mère – Marseille

Biosphère - Montréal

Biosphère – Montréal

Sainte Sophie - Istanbul

Sainte Sophie – Istanbul

Durant ses prochains voyages, la photographe va continuer à penser Minimal Monument, avec une seule condition : que le temps soit dégagé et que le ciel soit bleu.

Découvrez l’ensemble de cette série sur le site de Mylène Fernandes et suivez-là sur Instagram.