Bien préparé, le sac photo sur les épaules, les batteries chargées et des idées plein la tête, voici comment débute le jour parfait d’un photographe en voyage. Après des heures de marche ou de transport, vous arrivez enfin sur le lieu tant attendu : un temple hindou mondialement célèbre, une plage paradisiaque, un volcan encore en activité, une cascade impressionnante ou bien un monument imposant se tient devant vous, prêt à être photographié.

Mais en sortant de votre bulle créative, vous découvrez qu’il pleut, les nuages bouchent la vue, le soleil est absent, l’eau de la cascade a disparu… Bref, la vision photogénique du lieu n’est pas au rendez-vous et vous êtes déçu, voire frustré.

La cité perdue de Hampi en Inde, sous la pluie. Difficile de réussir de belles photos du lieu - © Damien Roué

La cité perdue de Hampi en Inde, sous la pluie. Difficile de réussir de belles photos du lieu – © Damien Roué

Cette situation, tout photographe en voyage l’a déjà vécue au moins une fois dans sa vie. Alors que vous avez passé beaucoup de temps à faire des repérages pour trouver les lieux photogéniques que vous rencontrerez durant votre séjour, vous avez oublié un facteur important : le temps (l’heure, la météo et la saison). Comment se fait-il que les photos que vous aviez vues en ligne soient si différentes de la scène qui se trouve en face de vous ?

Les Pyramides de Gizeh - © Damien Roué

Les Pyramides de Gizeh – © Damien Roué

À moins d’avoir beaucoup d’expérience, d’avoir très bien préparé votre voyage ou bien tout simplement d’avoir un coup de chance, vous allez souvent vous retrouver face à des conditions loin d’être parfaites pour faire vos photos. Vous devrez cependant vous en contenter : impossible d’attendre quelques heures pour disposer d’une meilleure lumière, voire d’une journée supplémentaire, le temps que les conditions météo s’améliorent ou bien que la scène se construise devant vos yeux. Non, votre voyage ne peut être interrompu et vous courrez déjà vers la prochaine étape.

A Jökulsárlón en Islande, la météo était exécrable avec une pluie froide et constante

À Jökulsárlón en Islande, la météo était exécrable avec une pluie froide et constante. Après avoir tout de même passé une heure sur place, il était temps de se mettre au chaud et trouver un plan B – © Damien Roué

Ce que vous ignorez, c’est que les plus belles photos réalisées à un endroit précis sont souvent le résultat de plusieurs jours passés sur place, voire de plusieurs séjours pour obtenir LA photo réussie.

Forcément, il est difficile de réussir la même photo en un coup de vent. Mais si cette contrainte est source de frustration pour certains, d’autres se sont résolus à lâcher prise. Nous avons tous envie de faire de belles photos durant nos voyages, mais le principal n’est-il pas de vivre le moment qui sera gravé à jamais dans votre mémoire.

Tiger Hill (Darjeeling, Inde) est une colline du haut de laquelle on peut voir le soleil se lever sur le Kanchendzonga et le Mt Everest. Malheureusement, ce jour là, brume et grosse déception au rendez-vous. - © Damien Roué

Tiger Hill (Darjeeling, Inde) est une colline du haut de laquelle on peut voir le soleil se lever sur le Kanchendzonga et le Mt Everest. Malheureusement, ce jour-là, brume et grosse déception au rendez-vous. – © Damien Roué

Ce n’est pas pour autant que vous devez renoncer à prendre des photos : photographiez vos proches, mais aussi le moment, même s’il n’est pas complètement photogénique, car c’est le témoignage de votre voyage. Face à de mauvaises conditions, le voyage continu et qui sait, vous aurez plus de chance les prochains jours.

Et si vous voulez vraiment avoir de belles photos du pays dans lequel vous voyagez, n’hésitez pas à vous procurer un beau livre d’un photographe qui a passé de nombreux jours sur place pour photographier au mieux ce pays.

Quelles sont vos solutions pour combattre cette frustration lors de vos voyages ?