Après ses compacts DP Quattro et Merrill utilisant des capteurs Foveon, Sigma arrive sur le marché des hybrides en annonçant deux nouveaux boîtiers, les SD Quattro/Quattro H. Deux nouvelles optiques font également leur apparition : le très lumineux 30mm f/1.4 DC DN et un zoom à ouverture constante 50-100mm f/1.8 DC HSM ART.

SD Quattro H et C, l’arrivée de Sigma sur le marché des hybrides

Si Sigma proposait depuis longtemps des objectifs pour des appareils photo à objectifs interchangeables, le constructeur ne proposait jusqu’alors que des compacts à grand capteur et focale fixe.

SD Quattro_5

Aujourd’hui, Sigma annonce deux hybrides SD Quattro : l’un avec un capteur APS-C, l’autre avec un capteur APS-H. Ces deux nouveaux boîtiers hybrides utilisent toujours des capteurs Foveon (qui capture les trois couleurs primaires sur chaque couche), mais l’un adopte le format APS-C présent chez les compacts DP alors que l’autre, le SD Quattro H, intègre un capteur APS-H, à mi-chemin entre le capteur APS-C et le capteur plein format.

two-sensor-sizes_image
SD Quattro_4

Le SD Quattro dispose d’un capteur de taille APS-C de 39 Mpx alors que le SD Quattro H utilise un capteur APS-H (26,6 x 17,9mm) d’une résolution équivalente à 51 Mpx. Les SD Quattro sont compatibles avec les optiques à monture SA de Sigma.

Tous deux bénéficient du même boîtier et design : viseur électronique de 2 360 000 points avec grossissement de 1,09x et dégagement oculaire de 21 mm, écran LCD 3 pouces de 1 620 000 Mpx (ni tactile ni orientable) qui affiche également sur la droite les informations comme le nombre de vues, la vitesse, l’ouverture, la sensibilité, etc., l’appareil ne disposant pas d’écran sur le dessus.

SD Quattro_3

Ces appareils font cependant l’impasse sur la vidéo, n’offrent pas de Wifi, utilisent un module AF hybride avec seulement 9 points et une rafale qui ne dépasse pas les 3,8 i/s. Seul l’USB 3.0 est une fonctionnalité « moderne » sur ce boîtier à première vue.

SD Quattro_1

En regardant l’appareil de plus près, on découverte un appareil avec très peu de boutons sur le dessus, une interface presque minimaliste, et un bouton Marche/Arrêt situé proche de l’objectif. Une originalité propre à Sigma qui cherche à se démarquer des autres constructeurs.

SD Quattro_2

Sur le plan des performances, cet appareil ne semble pas forcément taillé pour la vitesse, mais sera sûrement apprécié, tout comme le sont les DP Quattro, pour leur qualité d’image superlative en paysage, reportage calme ou même studio. La plage ISO de 100 à 6400 montre d’ailleurs que cet appareil ne cherche pas à faire à la course à la sensibilité, un terrain sur lequel le capteur Foveon est déjà vaincu d’avance.

Mise à jour 24/06/16 : le SD Quattro sera disponible courant juillet à 799€ nu et 1049€ en kit avec un 30mm f/1.4 DC HSM Art. La version H (APS-H) sera sûrement prévu pour la Photokina, à la rentrée 2016.

Nouveau 30mm f/1.4 DC DN Contemporary

Le nouvel objectif 30mm f/1.4 de Sigma est compatible avec les montures micro 4/3 (Olympus et Panasonic) et les hybrides APS-C de Sony (monture E). Pas de compatibilité avec les capteurs 24×36 de Sony, ce qui oriente plutôt ce 30mm vers le portrait que la photographie de rue.

Objectifs-Sigma_1

L’objectif dispose de neuf lamelles et d’une distance minimale de mise au point de 30 cm. Il pèse 265g et sera disponible en mars 2016 au prix de 399€.

Avec cet objectif, Sigma semble prendre une autre direction que Tamron : au lieu de miser sur la stabilisation optique, le constructeur cherche la plus grande ouverture, ici à f/1.4.

Nouveau 50-100mm f/1.8 DC HSM ART

Avec ce zoom ultra lumineux, Sigma s’adresse aux possesseurs de reflex et d’hybrides APS-C Canon, Nikon et Sigma – elle sera compatible avec les nouveaux SD Quattro. Dans une seule optique, on dispose ainsi d’un 50mm f/1.8, d’un 85mm f/1.8 et d’un 100mm f/1.8, une belle prouesse pour les amoureux de grande ouverture.

Objectifs-Sigma_2

Cette optique ART, qui pèse tout de même 1490g, dispose d’un collier de pied et n’est pas stabilisée.

Sa date de sortie n’est pas encore connue, mais l’optique coûtera 1199€ en France.

Bague adaptatrice MC-11

Objectifs-Sigma_3

En plus de ces optiques, Sigma sortira en avril une bague adaptatrice pour utiliser des optiques Sigma en monture Sigma (SA) ou Canon sur les Sony A7, tout en disposant de l’autofocus. Cette bague sera vendue 279€.