C’est dans le Manchester Evening News que la photographie a été publiée pour la première fois, le 1er janvier 2016. Derrière l’objectif, Joel Goodman, photographe britannique en freelance. Alors qu’elle illustrait les excès des habitants de Manchester le soir du réveillon, la photo a fait le buzz pour une tout autre raison.

Structurée selon les règles du « nombre d’or », la photo respecte l’équilibre des proportions et des courbes recherché par les peintres de la Renaissance. En septembre dernier déjà, le même constat avait été fait à propos du cliché de Valentin Ogirenko.

Le journal Manchester Evening News, après le buzz, a même publié une analyse point par point de chaque élément de la photo.

En publiant la photo sur Twitter, Roland Hughes, journaliste de la BBC, a déclenché un raz-de-marée. Le cliché a fait le tour du monde, son tweet a été repris plus de 28.000 fois, et les détournements se sont multipliés. L’homme à la bière s’est alors invité dans La création d’Adam de Michel-Ange, a remplacé Julia Roberts dans Pretty Woman et la Statue de la Liberté à New York.

Le photographe, Joel Goodman, est flatté : « C’est une adorable comparaison, surtout dans ce contexte où c’est un genre de photographie qui est trop souvent méprisé. »