Focus, une nouvelle application photo pour iPhone, est sorti il y a quelques jours et semble prometteuse. Cette application créée par Klinger Scott propose une expérience de photographie manuelle améliorée pour l’iPhone.

Pour être honnête, j’ai essayé de nombreuses applis photo manuelles pour iPhone et la meilleure jusqu’alors était Manual. Mais après avoir testé Focus pendant une demi-journée, je pense que cette nouvelle application vient de remplacer Manual sur mon smartphone. Voici pourquoi.

Toutes les fonctions attendues d’une application photo manuelle

Pour commencer, Focus dispose de toutes les fonctions que l’on attend d’une application photo mobile de base. Elle permet de prendre des photos en mode automatique, mais également en mode manuel.

Parmi les fonctions proposées, Focus permet de régler de manière manuelle la mise au point, la valeur ISO, la balance des blancs et la vitesse d’obturation.

Focus

Comme toutes les applications photo manuelles, il n’est pas possible de choisir l’ouverture de l’objectif car l’iPhone force l’usage de l’ouverture maximale (f/2.2 sur l’iPhone 6s par exemple).

Il est également possible de choisir le cadrage (format carré ou rectangulaire), l’affichage d’une grille en surimpression pour mieux composer son image, avec également l’usage de triangles ou de la règle d’or. Un niveau 3D peut être ajouté à l’écran et vous pouvez mettre en place un retardateur de 3 ou 10 secondes.

Jusqu’ici, rien de nouveau et de nombreuses applications proposent les mêmes fonctionnalités. Focus se démarque cependant par deux choses : une ergonomie intuitive et deux fonctions bien pensées : le focus peaking et le réglage de la puissance du flash en mode lumière d’appoint.

Une ergonomie intuitive

Avec Focus, les réglages se choisissent en haut ou en bas de l’écran et ensuite il vous suffit de poser votre doigt sur l’écran et de le déplacer vers la gauche ou vers la droite pour effectuer un réglage.

Par exemple, pour augmenter les ISO, aller de la gauche vers la droite, et inversement.

screen322x572

A tout moment, il est possible de régler la mise au point en déplaçant son doigt du haut vers le bas. Et bien sûr, si vous souhaitez faire la mise au point.

Même en mode automatique, il est possible d’influer sur les réglages : la mise au point se fait sur l’axe vertical et la compensation d’exposition (de –3 à +3) se fait sur l’axe horizontal. En quelques minutes on prend le coup de main et c’est ensuite ultra rapide pour choisir ses réglages.

Pour n’importe quel mode, il est également possible de voir si votre image est bien exposée grâce au posemètre intégré en haut de l’écran de l’application.

Malheureusement, on aurait aimé pouvoir régler la profondeur de champ à l’aide de l’ouverture mais Apple n’offre pas encore cette fonctionnalité, même dans son application intégrée.

Le seul point qu’il manque à cette application est la possibilité de partager directement ses photos. En effet, une fois l’image prise, elle est enregistrée dans vos Photos mais il est impossible de les partager vers des services tiers depuis l’application. Un manquement qui devrait être réglé rapidement lors d’une future mise à jour.

Mise au points manuelle à l’aide du focus peaking

Focus, comme son nom l’indique, mise beaucoup sur sa fonctionnalité de mise au point manuelle avec une fonction de focus peaking.

screen322x572-1

Si vous l’ignorez, le focus peaking est une option disponible sur de nombreux appareils photo hybrides (ou compacts experts). Il s’agit d’une aide à la mise au point permettant de mettre en surbrillance dans le viseur électronique ou à l’écran la zone qui sera nette.

C’est une fonction qui remplace le stigmomètre utilisé dans les appareils argentiques.

Excepté Pureshot et 645 Pro de Michael Hardaker, très peu d’applications iPhone disposent d’une fonction de focus peaking de ce type.

Focus-Peaking

Le Focus Peaking en action

L’iPhone disposant d’un petit capteur, il y a de nombreuses situations ou le focus peaking est superflu, voire inutile, tellement la zone de mise au point est étendue. Cependant, pour les détails ou les éléments proches de l’appareil, l’usage du focus peaking permet de vérifier que la mise au point est faite correctement et au bon endroit.

Il est possible d’activer le focus peaking de manière permanente, ou de le visualiser uniquement lorsque vous faites un réglage manuel de la mise au point. En restant appuyé sur l’icône « P » du réglage, vous pouvez choisir entre 4 couleurs de surimpression : jaune, rouge, vert et bleu.

Réglage de la lumière d’appoint du flash

En dernier lieu, Focus permet offre une fonction intéressante pour éclairer correctement son sujet au flash. Oui, le flash de l’iPhone ne fait pas honneur aux sujets photographiés, même si le résultat est meilleure avec chaque nouvelle version.

screen322x572-3

Avec Focus, vous pouvez utiliser le flash comme source de lumière constante (attention les yeux) et surtout il est possible de régler l’intensité de la lumière selon 4 niveaux. Pratique lorsque vous n’avez besoin que d’une légère lumière d’appoint pour éclairer un objet ou un portrait.

Malgré tout, cette fonction ne fera pas des merveilles mais servira plutôt de fill-in de secours.

Conclusion

Avec cette nouvelle application, Focus améliore le niveau des applications photo manuelles disponible pour iPhone. Avec son interface intuitive, le focus peaking et le réglage de la lumière d’appoint du flash, Focus pourra facilement prendre place parmi vos applis photo favories.

A ce sujet, je vous invite à découvrir notre dossier sur 10 photographes mobiles et leurs applications photo préférées.

Habituellement vendue à 1,99€, Focus est disponible durant une période limitée à 0,99€ pour fêter son lancement.

Son développeur pense déjà à de nouvelles fonctionnalités, comme par exemple une option permettant de déclencher lorsque vous otez le doigt de l’écran, plutôt que lorsque vous appuyez dessus. Une manière de réduire les vibrations au cours du déclenchement.

Télécharger Focus pour iPhone