Mercredi dernier, Sony a racheté la dernière usine de production de capteurs photographiques de Toshiba pour un montant de 20 milliards de yens, soit 166 millions de dollars selon Reuters.

Sony renforce ainsi sa position de leader dans la production de capteurs photo. En mai dernier, le Wall Street Journal indiquait que Sony possédait 40% des parts de marché des capteurs, devant Samsung (15,2%) et OmniVision (15,7%).

Récemment, Sony a également annoncé son intention de scinder ses différentes divisions pour renforcer l’autonomie de ces dernières. Ainsi, la division semi-conducteurs, comprenant principalement des capteurs photo, devient ma Sony Semiconductor Corporation afin d’accroître leur compétitivité sur un marché largement dominé par le géant japonais.

Avec cette vente, Toshiba met donc à l’arrêt son activité de production de capteurs photographiques afin de continuer sa restructuration.