En ce début de mois d’octobre, tous les regards se sont portés sur Adobe et son nouveau Lightroom 6.2 et CC 2015.2. L’éditeur, en plus de proposer une mise à jour buggée, accuse une certaine lenteur à l’importation de photos par rapport à ses concurrents.

Les excuses d’Adobe

La mise à jour de Lightroom 6.2, qui proposait quelques nouveautés dont un nouveau module d’importation des photos n’a pas séduit les utilisateurs réguliers de Lightroom qui ont vu disparaître quelques fonctions bien utiles.

Le nouveau module d'importation, étape 1

Le nouveau module d’importation

En plus de cela, les utilisateurs de Mac OS X El Capitan ont rencontré un bug entraînant le plantage du logiciel. Très rapidement, Adobe a proposé un correctif à ce problème avec une version 6.2.1 et nous avons même eu le droit à un message d’excuse de la part de Tom Hogarty sur le blog d’Adobe Lightroom, que nous avons traduit pour vous :

J’aimerai personnellement m’excuser pour la qualité de Lightroom 6.2 que nous avons sorti lundi. L’équipe est passionnée par notre produit et nos clients et nous avons échoué sur de multiples fronts avec cette mise à jour. Dans nos efforts pour simplifier l’expérience d’importation nous avons introduit une instabilité qui a provoqué un bug de plantage considérable. L’étendue de ce bug n’était pas claire et nous avons pris la mauvaise décision de sortir le logiciel avec ce bug en attendant de chercher un cas de figure reproductible (le côté reproductible est essentiel pour permettre à un développeur de résoudre le problème). Le bug a été fixé et la mise-à-jour d’aujourd’hui améliore la stabilité de Lightroom 6.

La simplification de l’expérience d’importation a aussi été mal gérée. Nos clients, formateurs et notre équipe de recherche a été claire à ce sujet : l’expérience d’importation de Lightroom est intimidante. C’est une étape que chaque client doit réussir afin de pouvoir utiliser le produit : les accabler avec toutes ces options sur un seul écran n’était pas un chemin tenable. Nous avons pris des décisions sur les réglages par défauts et avont placés de nombreuses options derrière un panneau de réglages. Au même moment, nous avons retiré certaines fonctionnalités très peu utilisées pour réduire encore plus la complexité et améliorer la qualité. Ces changements n’ont pas été communiqués suffisamment ou ouvertement avant le lancement. Lightroom a été créé en 2006 à l’aide d’une beta publique de 14 months dans un dialogue avec la communauté de photographes. En faisant ces changements sans un dialogue plus large j’ai bafoué les valeurs fondamentales originales du produit et de l’équipe.

L’équipe va continuer à travailler dur pour regarder votre confiance à travers les prochaines sorties et je suis impatient de relancer le type de dialogue que nous avons commencé en 2006.

Mais si Adobe a rapidement corrigé le tir en proposant une version qui ne provoquait plus le plantage du logiciel, le nouveau module d’importation n’a pas changé.

Un module d’importation à la traine face à ses concurrents

Pire, selon Jim Harmer du site Improve Photography, Lightroom a vu ses performances se dégrader, notamment concernant la vitesse d’importation de nouvelles photos. D’après ses tests, effectués à partir des fichiers RAW du Fuji X-T1 sur les logiciels Lightroom, Photo Mechanic, Capture One, Photos d’Apple et Dark Table.

Pour ce test, Jim Harmer a utilsié 97 RAW présents sur son ordinateur et les a importé dans chacun des programmes.

Voici le résultat :

Selon le test de Jim Harmer (qui manque un peu de caractère scientifique), Lightroom est 600x plus lent que l’application Photos d’Apple dans l’importation des photos, comme le montre ce graphique.

results

Crédit photo : Petapixel

Malheureusement, les fichiers Fuji ne sont pas forcément le meilleur exemple car il est bien connu que Lightroom gère très mal ce type de RAWs qui utilisent une matrice X-Trans différente de constructeurs comme Canon et Nikon. A mon avis, le même test avec des RAWs provenant d’un appareil photo Canon ou Nikon donnerait des résultats bien différents.

A ce sujet, Gilles Théophile du blog Utiliser Lightroom a souhaité faire son propre test sur Mac avec des RAWs provenant d’un Canon 5D Mark III et le résultat entre Lightroom et Capture One est toujours défavorable à Adobe, mais dans une moindre mesure, avec 07 min 40 s pour Capture One et 11 min 18 s pour Lightroom 6.2.1.

Dans tous les cas, nous sommes impatients de voir Adobe se ressaisir car son image est clairement entachée aujourd’hui.

Crédit illustration de couverture : Petapixel