Si les feux d’artifice célèbrent souvent un vent de liberté, voici une histoire un peu différente qui se passe dans le village de Vrontados sur l’île de Chios en Grèce.

Chaque année pour le Samedi saint, deux églises orthodoxes du village tirent plus de 100 000 feux d’artifice artisanaux dans ce qui pourrait ressembler à une véritable guerre de lumières, avec des fusées tirées dans tous les sens.

La société de production Variable a ainsi réalisé un court métrage sur cette guerre de feux d’artifice dont la tradition remonterait à plus de 200 ans.

Selon elle, une des raisons pour cette « guerre » de feux d’artifice serait à trouver dans l’Histoire. Durant l’occupation turque, les églises sur l’île auraient simuler une guerre civile le Samedi saint afin de célébrer Pâques dans la tranquillité.