Après vous avoir présenté le travail de Vincent Laforet et son projet AIR (relire notre interview) pour lequel il a photographié New York depuis le ciel et de nuit, voici une série du photographe américain Jeffrey Milstein qui a lui aussi décidé de photographier les villes depuis un hélicoptère.

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

A travers l’objectif photo de Jeffrey Milstein, la Big Apple se transforme et nous apparaît sous un nouveau jour avec des formes très géométriques. Nous avons parfois même du mal à nous dire que c’est l’homme qui a réalisé ces constructions architecturales : sur certaines photos, nous avons l’impression que l’image est tirée d’un film de science fiction ou d’anticipation tellement tout est géométrique, symétrique et ordonné.

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

Ces photographies ont été réalisées à plusieurs centaines de mètres du sol depuis la porte ouverte d’un hélicoptère, de quoi donner le vertige à tous ces New-yorkais qui ont la peur du vide. Même si le survol des centres urbains est très réglementé, nous risquons dans les années qui viennent de voir de plus en plus d’images de ce type en raison du développement des drones grand public.

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

© Jeffrey Milstein

Ces photos, avec d’autres images de Los Angeles, sont actuellement exposées à la galerie Benrubi à New York du 9 juillet au 22 août ainsi qu’à la galerie Kopeikin à Los Angeles du 18 juillet au 22 août 2015.

Retrouvez l’ensemble de cette série ainsi que les clichés de Los Angeles sur le site de Jeffrey Milstein.