Le Nikon D810a est un boîtier reflex plein format dédié aux astrophotographes qui reprend le même capteur et les principales caractéristiques du Nikon D810 mais supprime le filtre IR-Cut placé devant le capteur de l’appareil censé couper en grande partie les longueurs d’onde rouges (raie Hα).

A sa sortie, il a fait un peu de bruit et aujourd’hui Göran Strand, astrophotographe basé en Suède, vient de publier son test du boîtier.

Photo7

Avant tout, bonne nouvelle, car les images prises en pleine journée par le photographe n’ont quasiment pas de dominante rouge contrairement à ce que l’on redoutait.

Le test est en anglais et assez complet, surtout sur les caractéristiques dédiées aux astrophotographes. Dans l’ensemble, Göran Strand a été agréablement surpris par l’appareil et, comme de nombreux astrophotographes à son annonce, il ne pensait pas que le résultat serait aussi bon, notamment en hautes sensibilités.

ISOtest_600sec_ISO1600

Voici les points positifs et négatifs qui ressortent de ce test :

Points positifs : 

  • Très bonnes performances à ISO élevé
  • Plus sensible en Hα
  • Pas besoin d’ordinateur pour faire de l’astrophotographie
  • Mode Live View boosté
  • Mode M* pour les poses longues
  • Obturateur électronique (Electronic Front-Curtain Shutter)
  • Bonne autonomie

Points négatifs :

  • Ecran arrière non orientable
  • Pas de boutons rétroéclairés
  • Le mode Live View boosté peut être un peu bruité
  • La plus grande sensibilité aux infrarouges peut causer des problèmes pour les photos de jour

Retrouvez l’ensemble du test sur le blog de Göran Strand.