Le site Kind of Normal a publié une petite illustration qui peut faire rire, mais nous force surtout à réfléchir sur l’état de la photographie à l’ère du smartphone.

Sur cette illustration, on compare l’appareil photo argentique (avec une pellicule de 24 poses) au smartphone. Alors qu’avec l’argentique, seules quelques photos sont prises mais toutes développées et surtout regardées, le smartphone permet de prendre des photos sans véritables limites et devient un gouffre sans fond dans lequel nos photos sombrent sans avoir l’occasion de ressortir, excepté lors de rares occasions visionnage ou partage.

11

Cette image est bien sûre très exagérée et ne représente pas l’ensemble des comportements photographiques actuels, mais cela nous force à réfléchir. Qu’en pensez-vous ?