En 2013, Sony avait investi massivement dans le producteur d’appareils photo et d’endoscopes Olympus, devenant le premier actionnaire de la société avec 10,09% des parts.

Mais dans la nuit du 2 avril 2015, Sony a annoncé la vente d’une partie de ses actions Olympus, 17 243 950 pour être précis, à la société JP Morgan Securities Japan, suite à un plan présenté plus tôt pour accélérer sa restructuration et redresser ses comptes plombés par de mauvais résultats de vente pour ses smartphones.

Avec cette opération, Sony va réaliser un bénéfice de 46,8 milliards de yens (360 millions d’euros) et passe de premier actionnaire à second, avec une part de 5,04% dans la société Olympus.

Pour rappel, Sony avait massivement investi en 2013 dans son compatriote afin de sauver Olympus, largement touché par un scandale financier lié à des pertes dissimulées pendant plus de vingt ans par son PDG. C’est également à ce moment que la co-entreprise Sony Olympus Medical Solutions Inc. est née, afin de développer une expertise sur le secteur de l’optique médical. Cette co-entreprise survivra à cette vente, même si les conditions changeront sûrement.

Suite à cette annonce, le titre Olympus a perdu en cours plus de 4% alors que celui de Sony a progressé de plus de 2,5%.