Comme dans de nombreux domaines, la patience est une force si vous faites de la photographie. Etre capable de rester à un endroit plus de 5 minutes n’est parfois pas toujours facile, mais c’est pourtant souvent ce qui fait la différence, notamment en photo de paysage, lorsque les conditions de lumière changent.

IsleofSkye

Dans cette vidéo, Jim Richardson, photographe pour le magazine National Geographic et la publication TRAVELER Magazine, explique comment la patience lui a valu de réaliser cette photo du Old Man of Storr sur l’Île de Skye en Ecosse.

Why wait two hours for an image? Hear how photographer Jim Richardson finally captured this breathtaking shot—and get more of his exclusive tips: http://on.natgeo.com/1DYAEF3

Publié par National Geographic Magazine sur mardi 10 février 2015

Comme l’indique Anne Jutras dans son Mercredi Pratique rempli de conseils pour améliorer ses photos de paysage, il est souvent important de garder un oeil sur la météo et de retourner plus d’une fois au même endroit, car la lumière ne sera jamais la même. Une fois sur place, si la lumière ne correspond à ce que vous cherchez, n’hésitez pas à rester quelque temps si votre planning vous le permet : en fonction de la force du vent, il est possible que la scène change du tout au tout, surtout dans des paysages comme l’Ecosse et l’Islande, exemple donné par Jim Richardson.

Et vous, pensez-vous être suffisamment patient en photographie, et si non pourquoi ?