Après avoir sorti son boîtier APS-C expert, le EOS 7D Mark II, Canon annonce deux nouveaux boîtiers reflex au format APS-C pour renouveler son milieu de gamme : les Canon EOS 750D et 760D. La mise à jour au rythme annuel se faisait d’ailleurs attendre après la sortie du 700D début 2013.

750Dfront

Les 750D et 760D disposent des mêmes composants, mais le 760D possède une ergonomie différente des boîtiers à trois chiffres chez Canon (650D, 700D, etc). Il dispose en effet d’une roue codeuse à l’arrière, d’un écran LCD sur le dessus pour voir ses réglages, d’un barillet de sélection de mode ainsi que d’un levier de mise sous tension sur l’épaule gauche de l’appareil. Ces quelques changements lui confèrent ainsi une apparence plus experte, et le rapprochent plutôt d’un 70D en terme d’ergonomie, sans toutefois l’égaler avec une seconde molette et un bouton AF-On par exemple.

750D à gauche et 760D à droite

750D à gauche et 760D à droite

Si l’on s’intéresse maintenant aux caractéristiques de ces nouvelles versions, les 750D et 760D proposent un nouveau capteur d’image CMOS APS-C de 24,2 Mpx (au lieu de 18 Mpx) avec le processeur de traitement d’image Digic 6.

Le viseur couvre toujours 100% de l’image, mais le grossissement passe de 0,87x à 0,82x par rapport au 700D, ce qui veut dire que l’image paraîtra un peu moins vaste dans le viseur.

Les collimateurs autofocus passent de 9 à 19 collimateurs croisés et l’autofocus utilisé est le système Hybrid Cmos AF III. Les prochains tests diront si ce système est plus efficace. Dommage que Canon n’intègre pas sa nouvelle technologie autofocus Dual Pixel AF utilisée dans le 70D et le 7D Mark II et qui permet d’avoir une mise au point bien plus réactive en vidéo et en Live View. Peut-être est-ce afin de conserver un écart entre ses gammes et ne pas cannibaliser les autres boîtiers.

750Dback

La plage de sensibilité ISO en natif est de 100 à 12 800 ISO, et le mode étendu permet de pousser jusqu’à 25 600 ISO. La fonction anti-scintillement (anti-flicker), inaugurée avec l’EOS 7D Mark II, permet de détecter la fréquence du clignotement de la source lumineuse et déclenche lorsque l’effet de scintillement sur l’exposition ou la couleur est minime.

Comme c’était le cas avec le 700D, les Canon EOS 750D et 760D disposent d’un écran orientable monté sur rotule, bien pratique pour photographier dans des situations différentes. Le mode rafale reste également à 5i/s, bien dommage lorsqu’on sait que ce boîtier dispose d’un processeur plus récent.

Le WiFi NFC fait son apparition sur ce boîtier, une belle nouveauté alors que le 7D Mark II en est dépourvu.

Enfin, au niveau vidéo, il n’y a pas de grande nouveauté sur ce modèle : le format MP4 remplace le MOV, et l’appareil filme en 1080p jusqu’à 30i/s. Le seul ajout est la possibilité d’utiliser des effets créatifs et HDR en vidéo.

Les EOS 750D et 760D seront disponibles en mai 2015 et à un tarif très proche, respectivement 699€ et 749€ boîtier nu.

Pour 50€ supplémentaire, nous pensons qu’il est intéressant de choisir le modèle 760D qui dispose d’une ergonomie bien plus complète que le 750D. D’ailleurs, seul 10 grammes séparent les deux boîtiers : 555g pour le 750D et 565g pour le 760D.