Lorsque l’on connait mon addiction à la visée télémétrique (voir l’excellente interview de Damien sur ce même blog), l’annonce de l’arrivée d’un nouvel appareil engendre toujours chez moi la plus grande excitation dans un premier temps et génère parfois une très grande déception dans un second temps…

Il faut bien avouer que la période est morose pour le télémétrique : depuis la sortie de son LEICA M (M240), la firme allemande s’est contentée de sortir des versions apportant soit de minces améliorations (M-P), soit des déclinaisons luxueuses voire déroutantes de son boitier phare (M Edition 60).

Les autres fabricants d’objectifs en monture Leica M (Zeiss, Voigtländer), qui par le passé ont produit d’excellents boitiers argentiques, n’ont d’ailleurs pas encore franchi le pas du numérique.

Konost_Camera_8

Mais depuis quelques jours la nouvelle se répand qu’un nouveau venu sur la scène de l’appareil photo à visée télémétrique (voir de la photo tout court !), « Konost » serait sur le point de commercialiser un boitier, à priori compatible avec les optiques Leica ou Zeiss si l’on en croit les images publiée sur leur site Konost.com ! Vite, allons voir…

Présentation du Konost FF

Le Konost FF est un magnifique boitier en aluminium, ressemblant comme 2 gouttes d’eau à un Leica T auquel on aurait rajouté … un viseur ! Donc un boitier un peu plus imposant qu’un « M » à priori.

Konost_Camera_4

Il dispose d’un magnifique capteur « full frame », s’il vous plait, dont on ignore la provenance (dans un premier temps en tout cas … Suspens !) mais qui justifie sans doute le nom du modèle « FF ».

Une courte vidéo permet d’admirer sous toutes ses coutures ce qui semble être un prototype (cette fois-ci équipé d’une optique Zeiss).

Ses points forts y sont dévoilés : une mise au point manuelle assistée par un télémètre électronique (et oui !) : tu fais le point, tu choisis ton diaphragme et tu déclenches. Que demander de plus pour faire de la photographie ? Personnellement cela me comble.

Puis on voit enfin l’appareil dans les mains de plusieurs photographes dont il semble faire le plus grand bonheur (que des photographes souriants, ce qui est appréciable).

Konost_Camera_3

Capteur full frame et télémètre électronique

Ce Konost FF est présenté avec les slogans « Manual Focus », « Manual Aperture Setting », « Manual Shutter Speed », « Full Frame Digital Camera », « The Purest Photographic Experience. Period ». On y apprend qu’il s’agit d’un capteur « full-frame » maison qui est actuellement en développement et d’ailleurs, un appel à l’aide à des spécialistes en software ou hardware y est lancé.

Konost_Camera_1

Il s’agira d’un capteur de 20 Mpx (ce qui est parfait en terme de taille d’image pour 98% des applications courantes — pour comparaison, le Leica ME possède 18 Mpx et le M240, 24 Mpx). Le viseur est de type optico-électronique (comme sur le Fuji X100T) ce qui semble « aussi sexy que de conduire une Ferrari manuelle » selon Konost… Soit. Personnellement le design me fait davantage penser à une Porsche…

Konost_Camera_7

Le télémètre sera donc de type électronique et occupe une partie importante du centre de l’image. Pour information, diaphragme, vitesse et ISO apparaissent dans le bas de l’écran ce qui est fort appréciable.

Konost_Camera_6

En cours d’élaboration

Sur une page, on nous propose de télécharger des exemples d’images, mais bien sûr il n’y en a pas puisque le capteur n’est pas terminé ! C’est malin. Il s’agira plus tard de « nos » images qui pourront alors être partagées sur le site. On a hâte de les poster.

On apprendra avec pas mal de déception que le nom KONOST qui signifie « simple et pure » n’existe pas plus que ce magnifique boitier dans « la vraie vie ». Il s’agit d’une start-up créée par des passionnés de la photographie et des ingénieurs dont le but est de capturer « le noyau et le fondement de la photographie », c’est-à-dire la lumière ! Un peu de poésie ne saurait nuire.

Konost_Camera_5

D’autres modèles déclinés à partir du modèle FF seront proposés, comme une version APS-C et une version dotée d’un capteur 1 pouce (en plastique et shootant uniquement en JPG).

Si vous y croyez et surtout si vous avez un peu d’argent de côté — ce qui est rare chez un photographe — vous pouvez investir dans ce projet en envoyant un email à invest@konost.com.

Konost_Camera_4

Au final, un joli coup de « buzz » sur le net pour ce bel appareil auquel on souhaite de voir le jour très prochainement. A condition bien sûr que son prix soit alléchant, sachant qu’un Leica M240 vaut plus de 6000 euros et qu’un T (sans viseur !) avoisine les 1500 euros. KONOST devra trouver le positionnement idéal entre ces 2 références. Il reste encore à maitriser les coûts de production, ce qui n’est jamais facile pour une jeune entreprise à moins de trouver des sous-traitant à moindre coût.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Konost.com.

J’en profite également pour annoncer l’arrivée très prochaine du nouveau numéro de FLASH! qui lui comme à son habitude est 100% made in France, 100% gratuit et 100% passionnant. Le thème qui y sera abordé est « la photographie de rue / Street Photography », on reste 100% dans l’air du temps …