Découvrez chaque mois une critique photo avec 3 images des internautes commentées par la rédaction. Vous y trouverez un commentaire principal suivi de deux autres plus concis. N’hésitez pas à nous envoyer vos photo via ce lien et à réagir aux critiques : ce n’est pas un avis d’expert mais une invitation à l’échange.


Critique de la photo de Richard

unnamed

50mm, f1.8, 1/400s, ISO 100

Photo intéressante prise lors d’un photoshoot à Paris. Elle raconte une histoire et on peut y voir beaucoup d’éléments avec notamment la pose de la personne et son expression. Le fait de montrer l’arrière plan est surement un choix du photographe pour insister sur le coté « recroquevillé » de la personne, que suggère la pose des mains. Techniquement, il n’y a rien à redire, il y a une bonne lumière et un bon contraste. On remarque une belle couleur turquoise de la porte, qui est cachée par le poteau du premier plan. Cela doit être un choix volontaire, mais qui n’apporte pas grand chose à l’image, alors qu’en l’enlevant, on aurait d’avantage fait ressortir les couleurs et donner plus « d’air » au portrait.

Les (+) :

  • Une scène riche en détails (mains, expressions, contexte)
  • Une bonne lumière et un bon rendu des couleurs

Les (-) :

  • Le poteau du premier plan n’apporte rien de spécial mais cache la belle couleur de la porte, et perturbe le regard de la personne

Mini-critiques

Photo de  Jérome

jérome

Nikon D7000, 60mm,  f/3.2, 1/160, ISO 100

Très belle image d’une fleur escaladée par un insecte. les couleurs sont très belles et la photo est réussi. Le format portait avec une vue plus grande de la tige aurait peut être apporté un côté plus dramatique et un équilibre intéressant entre la tige et la fleur.

Photo d’Augustin D.

unnamed-1

Nikon D7000, f/5,6, 1/1250, ISO 100

Très belle image d’un coucher de soleil de Paris en direction du Panthéon. La couleur du ciel et le contraste des détails au premier plan créent un univers presque fantastique. Sur la partie droite de l’image les nuages noirs se confondent avec le premier plan ce qui casse l’homogénéité. Une solution serait de mettre l’image au format carré en gardant la partie gauche.

  • J’aime la scène et les couleurs qui la composent, j’aime bien voir l’arrière plan à droite également.
    Par contre, c’est vrai que le poteau au premier plan prend beaucoup de place et est un peu gênant pour moi.

  • Fabrice

    Bonjour,

    J’adore cette photo, le rendu, les couleurs. Dommage pour ce poteau qui attire trop l’œil et égare le lecteur. Rogner à gauche serait la solution. Casser la symétrie donnerai encore plus de force à la composition

  • René Boulanger

    personnellement j’aurais recadré en enlevant seulement la petite partie bleue à gauche du poteau en conservant celui-ci ce qui fait que nous aurions un personnage bien net entre deux zones floues qui le mettrait bien en valeur

    • Richard LAURA

      Pas du tout René, car la personne « sujet » de la photo, pointe son regard sur quelque chose, ce qui est très visible et incite à essayer de deviner ce qu’elle peut bien regarder, et dans le cas cité, cela rétrécirait irrémédiablement le champ de la direction de son regard qui semblerait « buter » sur le bord de la photo.

      Il aurait fallu couper ce poteau, ce qui est impossible à la prise de vue, car se décaler à droite équivaudrait justement à « perdre » ce regard et cette expression, qui avec les mains fait l’essentiel de la photo.

      Mais se décaler ensuite, oui, après le shoot initial et prendre carrément un shoot de la porte, pour d’un coup de photoshop une fois à la maison, oter ce poteau en le remplaçant par le bon sujet, quitte à le flouter pour faire ce que tu as suggéré, mais sans trancher ce regard par un bord de photo trop près.

      Dans ca cas précis, difficile de trouver le bon angle, quasi impossible in situ.

      Ce poteau gâche tout!

  • René Boulanger

    rectificatif dernière phrase: entre deux zones floues ce qui le mettrait bien en valeur

  • Examen de la photo de Richard.

    Cette photo a un certain potentiel mais la mise en valeur a mal été choisie. Richard a tenté de mettre en valeur le sujet en deux zones floues mais malheureusement tout le plan flou à gauche doit être retiré. Il distrait beaucoup trop, surtout que le regard du sujet nous ramène au poteau et nous laisse croire qu’une des affiches floue peut nous fournir de l’information sur l’état inquiet ou timide de la jeune fille.

    Ceci dit, il faut voir ce que procure l’arrière-plan. Si on retire le côté gauche, il faut s’abstenir d’inclure toute la partie droite. Il faut rogner l’image juste à la droite de la dame au manteau beige, car ce qui reste à droite devient également une distraction, principalement l’éclairage sur cet arbre.

    Voyons maintenant ce que révèle la photo suite à ce(s) rognage(s). Une qualité indécelable au départ apparaît. Le plan devient vertical et donne une dynamique aux lignes de la porte et de la colonne qui encadrent la jeune fille. Ce sont ces lignes qui mettent en valeur le sujet. L’arrière-plan (cycliste et la passante) a toujours sa raison d’être. Il réchauffe l’ensemble de l’image, offrant au regard des tonalités autres que celles du bleu et blanc froids autour du sujet.

    • Richard LAURA

      C’est vrai que le cadrage vertical aurait été un très bon choix en conservant l’expression du sujet et en la renforçant encore en enlevant tout l’inutile qui distrait en noyant le sujet principal.

      Je suis d’accord, Réjean…