Bilan du Salon de la Photo 2014 : qui est le grand gagnant ?

Le Salon de la Photo 2014 a fermé ses portes lundi soir, et comme chaque année, il y avait foule dans les allées du Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris.

Cet événement est l’occasion pour le grand public et les professionnels de rencontrer les acteurs majeurs de la photographie et de l’imagerie en France (et même dans le monde, avec des marques internationales présentes sur le salon), mais c’est aussi pour nous un moyen indéniable de prendre le pouls du marché de la photographie en France.

Cette année, après avoir arpenté les allées du Salon pendant plusieurs jours, j’ai remarqué quelques grands gagnants : le 7D Mark II de chez Canon, le Nikon D750 chez Nikon et la série X chez Fujifilm.

Nikon et Canon, les grands rivaux

Sur les stands de Canon et Nikon, on sent la tension dès que l’on s’approche de la zone des nouveaux boîtiers reflex fraîchement annoncés : le Canon EOS 7D Mark II attire tous les regards chez Canon, et se présente comme LE boîtier APS-C de la marque pour l’année qui vient, alors que du côté de chez Nikon, on est fier de présenter cette série de boîtiers Full Frame récemment complétée par le Nikon D750. Et ce nouveau boîtier, qui reprend le 7 du légendaire D700, pourrait frapper fort sur la table des reflex numériques professionnels, risquant même de faire de l’ombre à certains boîtiers de la gamme Nikon (je pense notamment au D810, qui se retrouve un peu lourdaud à côté).

© Les Numériques
© Les Numériques

Fujifilm fait salle pleine

En passant du côté de Fujifilm, on découvre un stand de présentation bondé, que ce soit du côté du bar matériel où l’on peut prendre en main les derniers appareils photos de la série X, que du côté du show où l’équipe produit de Fujifilm présente ses produits. Et Fujifilm n’est pas timide quand il s’agit de montrer la voie que, selon eux, le photographe est en train de prendre. Fujifilm ne possède pas de reflex à sa gamme actuelle. Le Fujifilm X-T1 est un hybride APS-C qui ressemblerait presque à un reflex et son excellente qualité d’image, même dans les hauts ISO, nous fait penser qu’il pourrait en effet entrer en concurrence. Plus petit, plus léger et bien moins cher, le Fujifilm X-M1 semble aussi séduire, même si les regards se portent également sur les compacts X30 et X100T. Bref, une belle brochette d’appareils photos qu’il est parfois difficile de comparer/départager.

© Les Numériques
© Les Numériques

Sony envahit le métro

Pour présenter sa gamme de boîtiers hybrides plein format A7/R/S (notre test du Sony A7), Sony a envahi les panneaux d’affichages et les marches du couloir du métro de la station Porte de Versailles.

Sony-Metro-SDLP-2014

Sur son stand malheureusement, nous n’avons pas vu l’affluence attendue, si ce n’est les quelques curieux venu voir le dernier Sony A7S qui promet des performances basse lumière impressionnante et est taillé pour la vidéo, mais à prix très salé.

© Les Numériques
© Les Numériques

La grande exposition de Sabine Weiss

Cette année, le Salon de la Photo a rendu hommage à Sabine Weiss avec une exposition présentant une rétrospective de cette photographe humaniste suisse. Elle fête cette année ses 90 ans et surtout ses 72 ans de photographie. De nombreuses personnes ont pu voir cette exposition complétée par une petite exposition de 9 photographes contemporains qui avaient une mission : produire en 2014 une photographie qui s’inspire d’une image choisie au choix parmi toutes les photos de la photographe.

© Jack from Paris - Flickr
© Jack from Paris – Flickr

Une fréquentation en hausse ?

En 2013, c’est 85 526 visiteurs qui s’étaient promenés dans les allées du Salon de la Photo, pour principalement découvrir les nouveautés ou voir les expositions. Ce record sera peut-être battu cette année, étant donné que la photographie attire toujours plus de personnes. On vous tient au courant dès que les chiffres tombent.

L’Agora du Net, un stand devenu incontournable

Cette année, l’Agora du Net a une fois de plus réussi à animer des débats et proposer des rencontres entre passionnés de photos. Ce stand était géré par plusieurs sites photo français comme Virus Photo, Nikon Passion, Autour de la Vidéo, GoProfr, La Chaine Photo, Photopassion et Dans Ta Cuve. Tout au long du salon se sont tenues de nombreuses mini conférences sur des thèmes variés comme la pose longue, la photographie de nuit, la gestion de ses photos dans Lightroom.

© Patrick Dagonnot
© Patrick Dagonnot

Nous avons déjà tenu une conférence en 2009 à l’Agora du Net, et essayerons d’être présent l’année prochaine pour l’édition 2015.

En conclusion, un Salon de la Photo où les constructeurs se battent toujours à coup de stand gigantesque, mais Fujifilm, avec son stand relativement petit, a su attirer le regard.

Et vous, quel a été votre temps fort de l’édition 2014 du Salon de la Photo ?

Fondateur et rédacteur en chef

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cela me choque, que les constructeurs ce battent a coup de millions de dollars (ou €uros) pour présenté des stands, du matos a des prix faramineux …. Je prend mon exemple, je ne réalise que de l’argentique, en moyen format et en 24 X 36, seulement personne ou alors très peu, le présente sur le salon. Moi je considère la photographie comme un art (malheureusement trop oublier comme art). Je suis content de voir Mme. Sabine WEISS, Grande photographe humaniste/documentariste, avec des clichés magnifique et qui de ce fait présente des clichés …… Argentiques. 🙂

    Bonne continuation.

  2. Bonjour raph

    S’il y a des stands et des APN à ces prix c’est qu’il y a les clients pour acheter, qu’ils soient pro ou amateurs. Mais rassure-toi tout le monde n’achète pas un 7D pour faire de la photo et on peut très bien faire sans ! 🙂

  3. Fidele au Salon depuis 5 ans, date de mon entrée tardive dans le milieu de la photo, j’estime que cette manifestation au delà de l’exposition du matériel présente un aspect très positif pour ceux qui savent lire le programme. Expo de photo, conférences, rencontres, échanges, agences de voyage-photo, formation… il n’y a pas que l’allée centrale..!
    « A l’an que ven que se siam pas mai que siguem pas mens » comme l’on dit chez moi dans le sud !
    Bernard

  4. Bonjour,
    Ma deuxième année au salon et un vrai plaisir ! Arrivé à 11h, reparti à 15h, je suis content d’avoir pu voir et toucher de nouveaux objos, appareils et accessoires ! Faire le portrait éphémère d’une jolie fille au hasard du salon avec le Canon 200 f4 de mes rêves, baver devant les vitrines Leïca et Hasselblad, tester les protections en silicone pour mon futur 6D…
    Le picnic dans mon p’tit coin secret isolé du monde à rêvasser…
    Et puis la conférence avec Sabine Weiss que je ne connaissais pas et dont – je suis franc- j’oublierai peut-être le nom, mais qui m’a ravi avec sa connaissance énorme de la photo !
    Et surtout pour moi, la discute avec Kyriakos Kazyras que j’ai rencontré -de nouveau- au salon et dont j’ai écouté les dites lors de son « backstage Ours Polaires »… Mon temps fort: un photographe humble, passionnant et marrant que je découvre au fur et à mesure.
    Un seul regret: ne pas avoir croise Stanley Leroux qui était dans les environs lui aussi.
    Mais il reste Montier en Der -vous l’aurez compris, j’aime l’animalité 😉 –
    Bref… Vivement le salon 2015!

  5. Article SUPER INTERESSANT, une fois de plus.

    Une petite question concernant cet extrait de commentaire :
    « … Et ce nouveau boîtier, qui reprend le 7 du légendaire D700, pourrait frapper fort sur la table des reflex numériques professionnels, risquant même de faire de l’ombre à certains boîtiers de la gamme Nikon (je pense notamment au D810, qui se retrouve un peu lourdaud à côté). »

    Quel est le nom de ce nouveau boîtier SVP ????
    Ben ouiiiii, ça m’interessssssse énormément, puisque pour l’achat de mon 1er FULL FRAME, j’envisageais le D810 !!!

    Merciiiii pour votre réponse.

      1. Le D750 est bien meilleur que le D810 ?
        Pourtant le D810 a un capteur FX, entre autres, contre un CMOS pour le D750 !
        Et 1 000 € d’écart aussi