L’évolution du photographe selon Fujifilm

Pour Fujifilm, le photographe moderne est un photographe qui voyage léger et est très mobile. Voici en quelque sorte le message que la marque a voulu faire passer en publiant sur sa page dédiée au salon Photokina cette parodie de la Marche du Progrés qui montre l’évolution du singe vers l’homme moderne.

fujifuture

Pour Fuji, si l’on prend cette illustration au pied de la lettre, le photographe des cavernes est cet homme bardé de sacs, qui transporte péniblement tous ses boîtiers et objectifs et qui est toujours proche du sol, à changer d’objectif en évitant la poussière. Ensuite vient son successeur, qui s’il semble plus léger, transporte tout de même un gros trépied et un flash cobra monté sur son boîtier.

Après cela, on découvre 3 hommes de moins en moins chargés, et qui se tiennent plus droit car le poids du sac ne leur casse plus le dos en deux. Les deux derniers hommes modernes ont chacun autour de leur cou un appareil photo hybride, la spécialité de Fujifilm, rappelons-le, et d’ailleurs le dernier n’a rien d’autres mis à part son appareil.

On comprend que Fujifilm veut montrer que le format hybride c’est l’avenir, avec un duo compacité et qualité d’image étonnant, mais la marque simplifie quand même beaucoup de choses. Les hybrides sont des appareils disposant également d’objectifs interchangeables, qu’il faut transporter, et malgré les progrès dans la gestion des situations en basse lumière, un trépied est nécessaire à moins que vous vouliez faire explosez le bruit dans vos images.

Au final, un troll en bonne et due forme pour Fujifilm, et Apple ou autre aurait pu continuer la fresque historique en mettant un homme doté d’un simple smartphone, étant donné que les ventes d’appareils photos sont en déclin.

via

Fondateur et rédacteur en chef

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Un vrai troll effectivement car bon courage pour faire – avec seulement un gros compact ayant une autonomie de seulement 200 déclenchements – les mêmes photos qu’avec un réflex accompagné de plusieurs objectifs et un trépied.

    1. Pour l’autonomie ok, m’enfin vu la taille et le poids de la batterie pour l’équivalent d’une batterie Nikon on peut facilement prendre 4 batteries Fuji X. Sinon il me semble quand même avoir remarqué que Nikon avait bien compris que la demande était à des boîtiers plus compact et léger.

      Sinon je ne vois pas où Fuji prétend que l’on fasse les mêmes photos avec un reflex et une pléiade d’objectifs et un compact ?

    1. oui enfin faudrait voir à définir ce que l’on appelle la « performance » d’un APN.

      Parce qu’un appareil avec une super note sur DxO mais que l’on n’emmène pas partout car trop lourd c’est aussi au final des photos que l’on ne fait pas.

      Au passage le capteur des Fujifilm X est bien loin d’être ridicule et tout appareil est un compromis que l’on accepte ou non en fonction de ses attentes

  2. Bien sûr que c’est un troll. Mais cette philosophie de la photographie a du bon. Quant à l’autonomie, est-ce si lourd de prendre deux batteries supplémentaires contre le poids d’un reflex ?

  3. Même si un reflex est toujours encore plus performant que d’autres petits hybrides, je pense que le reflex, la photographie, doit évoluer. C’est presque inouïe, que fondamentalement, rien n’aie vraiment changé depuis plus de 50ans : Un prisme, un objectif et un point de focale sur un film ou un capteur. Et je pense que l’innovation de l’hybride est un premier pas.

  4. Je ne vois pas en quoi c’est un troll. C’est une belle représentation de l’évolution que j’ai ressenti ces dernières 10 années. Même en repassant du X100 au X-E2 avec deux objectifs en plus dans le sac, une batterie de rechange (j’attend de l’utiliser lors d’une sortie mais ca rassure) tout tiens dans une petite sacoche en cuir de pas 20cm de long et l’ensemble pèse moins que le boitier d’un 5D. Conséquence, pas une sortie sans appareil.

    Quand aux commentaires précédents sur la qualité supérieure des gros boîtiers, je suppose que c’est vrai pour des photos depuis un avion de chasse en plein exercice amenées à être publiées sur des billboards. Pour le reste, la qualité des fujis, sony, olympus et al. me semble tout à fait acceptable. (et je ne regrette pas mon Canon).

    1. C’est un troll car les deux extrémités du dessin mettent dans le même panier un touriste en balade et un professionnel équipé du matériel adéquat pour assurer une commande.

      1. J’aurais plutot dit l’inverse. Les seules personnes trop lourdement chargées en matériel, on les trouve souvent aux zones touristiques. Je ne vois pas de professionnel sur la photo, juste l’évolution naturelle du photographe amateur.

      2. C’est sûr qu’il y aura toujours des personnes qui aiment se casser le dos avec 10 kg de matos en promenade touristique au centre de Paris mais ça c’est pas très malin et c’est anecdotique.
        En revanche, il y a des vrais situations où un trépied, des flash et des objectifs sont nécessaires. Sinon les photographes de mariage ou les reporters travailleraient avec un compact…

        Quant à l’amateur qui veut voyager léger, il n’est pas apparu grâce à invention des hybrides. Il y a de tout temps eu des appareils légers.

        Sur ce, bonne journée.

      3. Jusqu’à peu et notamment avec la gamme X des hybrides compacts ou à objectifs interchangeables de Fuji il n’y avait pas des masses d’appareils légers, optiquement performant et qualitativement bon dans les iso élevés. Avec en bonus un look élégant. Sauf travail très particulier je ne suis pas prêt de regretter mes reflex Nikon.

  5. Perso je fais du mariage et j’ai troqué mes deux reflex (D800 et D700) contre deux Fuji X-T1.. et beaucoup d’autres photographes mariage ont fait la même chose.. je pense entre autre à Fred Frognier pour ceux qui connaissent…
    Qualité d’image au rendez vous, montée ISO de dingue… des objectifs de qualité (14 F2.8 23 F1.4 et 56 F.12) … Je peux vous dire que travaillant avec deux boitiers sous chaque bras, la différence de poids n’est pas négligeable et mon dos aujourd’hui m’en remercie 🙂 Et puis c’est une autre manière de faire de la photo 🙂
    Certes ce n’est peut être pas aussi performant qu’un reflex… Mais suffisamment performant pour faire du mariage … Après tout dépend de la discipline pratiquée..mais les XT-1 font leur boulot, et même plutôt bien ! 🙂

  6. Je n’ai jamais osé franchir le pas de travailler avec autre chose que mes 12 kilos de matis mais j’avoue que je suis un fan du Canon 100d pour sa légèreté. Je rêverais pouvoir travailler juste avec ça !
    Tu aurais un lien vers le travail de ces photographes qui travaillent avec le X-T1 ? ça m’intéresse !!!
    Jérôme.

Advertisement